Home > Actualités > Sept sénateurs et 22 députés nouvellement élus

Sept sénateurs et 22 députés nouvellement élus

Comme annoncé, les résultats des élections sont connus tant au niveau de la présidentielle qu’au niveau des législatives. Selon les résultats publiés par le Conseil électoral provisoire, 22 nouveaux députés et 7 sénateurs sont invités à retirer leur certificat au local de l’institution électorale le mercredi 4 janvier 2017. Les nouveaux sénateurs, de leur côté, sont déjà conviés à se faire inscrire au secrétariat du Grand-Corps, en vue de leur prestation de serment le vendredi 6 décembre prochain, selon une note émanant du secrétariat général du Sénat de la République.

Les résultats des législatives complémentaires ainsi que pour le tiers du Sénat sont tombés. Le PHTK et ses alliés dominent ces résultats. Avec ces résultats, le nouveau président élu, suivant les résultats définitifs de la présidentielle postés sur le site du Conseil électoral provisoire, Jovenel Moïse, ne devrait pas défoncer ses talents de négociateur pour faire ratifier son gouvernement ainsi que ses grands projets.

Si au niveau de la Chambre des députés, l’élection des nouveaux élus reflète la mosaïque des partis du système politique, au Sénat le parti rose et ses partis satellites semblent avoir tout raflé. Sur les sept nouveaux sénateurs qui feront leur entrée au Grand-Corps le lundi 9 janvier 2017, six (excepté Sorel Jacinthe) sont de la mouvance rose et alliés. Joseph Lambert dans le Sud-Est, Guy Philippe et Sorel Jacinthe dans la Grande-Anse, Nawoon Marcellus et Dieudonne Luma Étienne dans le Nord, Willot Joseph dans le Centre et Wanique Pierre dans le Nord-Est sont les nouveaux Pères conscrits selon les résultats définitifs du CEP, sans compter le cas de Wilfrid Gélin qui, selon le CEP, fait l’objet d’une enquête administrative après qu’il eut été soupçonné d’avoir eu des démêlés avec la justice américaine.

Avec l’arrivée de ces nouveaux élus au Sénat de la République, d’autres feront leur adieu. C’est le cas des sénateurs Edwin Zenny, Jean Baptiste Bien-Aimé, Francisco Delacruz, Steven Benoit et Wetsner Polycarpe qui doivent désormais s’adonner à d’autres activités dès ce lundi 9 janvier 2017. Les autres sénateurs en fin de mandat comme Riché Andris, Fritz Carlos Lebon et François Lucas Sainvil attendent la deuxième manche prévue pour le 29 janvier pour connaitre leur sort.

Ces résultats ont placé le PHTK et alliés en position majoritaire au Parlement. Si à la Chambre des députés le bloc APH (Alliance parlementaire pour Haïti) déjà majoritaire va se renforcer avec ses nouveaux alliés, au Sénat, le parti rose s’est bien positionné et pourra même dégager une majorité nette au Grand- Corps au terme des élections du tiers du Sénat le 29 janvier prochain si l’on tient compte du nombre de candidats proches de cette structure politique admis au second tour. Car, dans le Nord, le Nord-Ouest, le Sud, le Centre, le Parti Haïtien Tèt Kale sera représenté au second tour des sénatoriales tandis que dans les départements des Nippes, de la Grande-Anse et l’Artibonite, ses partis satellites AAA, Bouclier, Consortium sont en pôle position pour retirer un siège au Sénat.

Au niveau de la députation, sur les 22 nouveaux élus, le PHTK et alliés peuvent compter sur une dizaine. En attendant les résultats pour la circonscription de Plaisance du Nord qui ne sont pas encore publiés par le CEP ainsi que la circonscription des Roseaux où les élections seront reprises le 29 janvier prochain. Au cours de cette session, il faut préciser que le dossier de la circonscription de Grand-Goâve pendant devant le CEP depuis la dernière session du BCEN tenue lors des élections municipales, a été une nouvelle fois soumis devant le tribunal électoral qui a finalement tranché en faveur du candidat de la Konvansyon inite demokratik (KID), l’ancien député de la 48e législature, Jean Marcel Lumérant.

Il convient de souligner que ces derniers résultats ont confirmé l’élection de quatre femmes qui vont représenter la gent féminine à la 50e législature. Dieudonne Luma Étienne sera l’unique femme à siéger au Sénat pour cette législature tandis qu’à la chambre des députés elles sont trois figures féminines à prendre place au milieu de 115 hommes. Il s’agit de l’ancienne parlementaire de la 49e législature, Guerda Bellevue Benjamin qui représentera à nouveau la circonscription de Savanette, Raymonde Rival de la circonscription de Cornillon et Marie Gladyce Lundy qui représente la circonscription de Jérémie.

 

Lenatrional

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *