mardi, mai 21, 2019
Home > Actualités > Première journée de la 29e Réunion Inter-session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM

Première journée de la 29e Réunion Inter-session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM

Le Ministère de la Communication informe que la première journée de la 29e Réunion Inter-session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM a eu lieu, ce lundi 26 février 2018, à Port-au-Prince (Haïti), à l’hôtel Marriott. Une cérémonie officielle qui s’est déroulée en présence du Premier Ministre haïtien, Dr Jack Guy Lafontant et des membres de son gouvernement, des Présidents du Sénat et de la chambre des Députés et de quelques Parlementaires, des Représentants du Pouvoir Judiciaire et des Représentants du Corps diplomatique, a lancé cette première journée de travail.

À travers les paragraphes de son allocution, le Président de la République, S.E.M. Jovenel Moïse a principalement mis l’accent sur les problèmes environnementaux auxquels les pays de la région, particulièrement Haïti, font face. En tant que Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté caribéenne, M. Jovenel Moïse a pris l’initiative d’organiser dans les prochains mois une conférence internationale sur le renforcement des mécanismes de résilience aux effets du changement climatique et de la gestion des catastrophes naturelles dans la Caraïbe. Le chef de l’Etat a profité également de cette occasion pour plaider en faveur de l’adoption du français et du créole, à côté de l’anglais, comme langues officielles de la CARICOM.

D’autre part, le Président de la République a souligné les efforts notables de son administration dans le pays pour permettre aux institutions publiques impliquées dans la lutte contre la corruption de jouer avec pleine efficacité leur rôle. Il a présenté les réformes qui sont en cours de réalisation pour rénover le cadre des affaires et attirer les investissements nationaux et internationaux. Le Président de la République a soutenu que son administration est en dialogue permanent avec les deux branches du parlement pour le vote de certains projets de lois touchant notamment la création du Bureau de normalisation.

À cette occasion où la République d’Haïti assure pour la deuxième fois de son histoire la présidence tournante de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM, le Président haïtien, S.E.M. Jovenel Moïse, a réitéré l’appartenance du pays à cette structure d’intégration régionale. Il a promis de poursuivre avec agilité et vitesse le processus d’intégration d’Haïti au sein de la CARICOM, tout en affirmant que la République d’Haïti entend apporter sa contribution à l’atteinte des objectifs de la Communauté tels que l’amélioration de la production, de la productivité et de la compétitivité au niveau international.

Le Président Jovenel Moïse a profité de la circonstance pour présenter les objectifs de la Caravane du changement qui est une modalité d’intervention transversale permettant de toucher à moindre coût directement, rapidement les populations, en particulier les plus vulnérables. Cette stratégie innovante consiste à mobiliser les ressources institutionnelles, humaines et matérielles de l’Etat pour : améliorer l’accès des citoyens aux services publics ; moderniser et multiplier les infrastructures à travers le pays, propres à augmenter la productivité globale de l’économie ; entreprendre de façon systématique et déterminée un ensemble d’actions structurantes contre la pauvreté, la faim, la dégradation de l’environnement et la maladie due aux mauvaises conditions de vie.

Le Ministère de la Communication soutient l’objectif du Président de la République, S.E.M. Jovenel Moïse d’assurer avec grandeur et prestige sa présidence à la tête de la CARICOM en vue de laisser en héritage une Communauté caribéenne renforcée, unie, solidaire et encore plus dynamique. Le Ministère de la Communication estime opportun d’inviter tous les secteurs du pays à rejoindre le Président Jovenel Moïse dans cette lutte pour la pleine intégration de notre pays au sein de la CARICOM par le développement de notre production nationale .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.