Home > Actualités > PHTK crie déjà victoire

PHTK crie déjà victoire

Quelques heures après le déroulement des élections, les réactions n’ont pas tardé. Les prises de position aussi. Les conférences de presse ont commencé, comme c’est souvent le cas après toutes les élections où des candidats essaient de tirer la ficelle en leur faveur. Le Parti haïtien Tèt Kale, en conférence de presse ce lundi 21 novembre, a annoncé de façon anticipée la victoire de Jovenel Moïse alors que les partisans de Jude Célestin sont certains que leur poulain sera qualifié pour le deuxième tour. Fanmi Lavalas, de son côté, croit en la victoire de Maryse Narcisse à tel point que certains partisans de ce parti avaient tenté de prendre le macadam pour défendre leur vote.

« Avec les procès-verbaux que nous disposons, le peuple a déjà choisi et tout le monde sait que Jovenel Moïse est le nouveau président de la République d’Haïti », a lancé l’ancien sénateur Rudy Hériveaux, porte-parole du Parti haïtien Tèt Kale, en conférence de presse ce lundi 21 novembre 2016 à Pétion-Ville, en compagnie des conseillers politiques Guichard Doré et Rénald Lubérice. Sans vouloir mentionner le nombre de PV qu’il détient, Rudy Hériveaux dit laisser le soin au Conseil électoral provisoire de publier les résultats des élections, soulignant qu’il attend du CEP le respect à la lettre du choix exprimé par le peuple haïtien aux urnes le 20 novembre. « Vox populi, vox dei », a martelé le transfuge de Lavalas qui invite tous les secteurs à se joindre à Jovenel Moïse pour écrire un nouveau chapitre de l’histoire d’Haïti.

Pour le conseiller politique Rénald Lubérice, le déroulement journée du 20 novembre a été très acceptable et c’est une confirmation de la journée électorale du 25 octobre 2015. Le peuple a voté et a confirmé le vote du 25 octobre 2015, a fait savoir le politologue, précisant que le peuple, par ce vote, a choisi de combiner la terre, les rivières, le soleil et la force de travail pour le développement du pays. Guichard Doré a abondé dans le même sens que ses collègues en réclamant le respect intégral du vote populaire.

 Si pour le PHTK les carottes sont déjà cuites, les autres prétendants à la magistrature suprême semblent utiliser d’autres lunettes. Pour le camp de Jude Célestin, sans l’ombre d’un doute, le poulain de Lapeh ira au second tour. Un membre de l’équipe de Jude rencontré ce lundi au Centre de tabulation des votes (CTV) a clairement exprimé cette position.

Du côté de Fanmi Lavalas, de façon à peine voilée, on semble vouloir crier à la victoire suivant une note sortie à la fin de la journée électorale du 20 novembre. Des partisans se réclamant de ce parti politique, avec des photos de la candidate Maryse Narcisse, ont tenté de fouler le ma-cadam pour défendre, disentils, leur vote exprimé en faveur de la protégée de l’ancien président Jean Bertrand Aristide.

Si aucune conférence de presse n’est encore donnée de la part de Pitit Dessalines, les proches de cette plateforme politique dans le département du Nord ont dénoncé des cas de fraudes. Les militants proches de Moïse Jean Charles ont ainsi investi ce lundi un centre de vote pour dénoncer des cas de fraudes aux dépens de leur candidat. Selon les informations, des bulletins auraient été découverts dans le centre de vote se trouvant au local de l’école Don Bosco au Cap- Haitien. Ces bulletins signés (avec des procès-verbaux) seraient en faveur du candidat de Pitit Dessalines et du candidat au Sénat Kelly Clédor Bastien, allié de Moïse Jean Charles dans ces élections. Cette découverte avait même provoqué un vent de panique lorsque les militants de Pitit Dessalines mécontents ont lancé des pierres et des tessons de bouteilles.

Rien de nouveau donc sous le soleil. Par rapport à ce qui se dessine, on est en passe de revivre quelques scènes semblables aux élections de 2015 où ces mêmes faits avaient été constatés et relatés par la plateforme Pitit Dessalines. Les victoires anticipées, les dénonciations de fraudes constituent déjà des signes avant-coureurs que l’acceptation démocratique des résultats prévus dans moins d’une semaine ne sera pas chose aisée.

Lenational

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *