Thursday, September 21, 2017
Home > Actualités > Nouvelle visite de Jovenel Moïse au centre de dialyse

Nouvelle visite de Jovenel Moïse au centre de dialyse

Le président de la République, Jovenel Moïse, semble être motivé par la reprise des activités au centre de dialyse de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH). Il vient d’y effectuer sa seconde visite le vendredi 3 mars 2017. L’objectif consiste à s’enquérir de l’amélioration de ce service crucial dans le cadre du fonctionnement de ladite institution.

Comme au temps de sa campagne électorale, le président de la République, Jovenel Moïse, semble déterminé à accompagner la population dans la satisfaction de ses besoins fondamentaux. En témoigne sa seconde visite à l’unité de dialyse de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH). Il a promis la création de nouveaux centres à travers le pays au cours de son mandat de cinq ans. Il a fait remarquer que son implication s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions dans ce secteur inhérent à l’existence de la personne humaine. À ce titre, il a souligné l’importance de ce service qui a été paralysé depuis plusieurs mois en raison des difficultés administratives et logistiques.

C’est dans cette optique que le chef de l’État a indiqué s’être dépêché sur les lieux pour observer l’état d’avancement des travaux dudit service. Il a profité de l’occasion pour saluer les dispositions prises, en vue de réhabiliter le système de filtrage d’eau du bâtiment, lesquelles commencent à porter des fruits. Il s’agit d’une initiative qui, affirme-t-il, apportera très vite des résultats dans l’intérêt des patients qui en ont grandement besoin.

Dans cette veine, Jovenel Moïse a réitéré son engagement à se mettre au service de ses compatriotes. Pour ce faire, il a indiqué avoir besoin de leur soutien pour contribuer à la stabilité du pays. Ce qui, affirme-t-il, constitue un préalable à l’investissement. « Je ne fais jamais partie des problèmes, mais des solutions ».

Il convient de souligner que la présidence avait remis une génératrice de 60 kilowatts aux dirigeants de l’HUEH, le 23 février dernier. Une démarche qui visait à rétablir le fonctionnement régulier du Centre de dialyse. Peu de temps avant, le chef de l’État avait ordonné au gouvernement démissionnaire de débloquer des fonds en urgence pour honorer plusieurs mois d’arriérés de salaires. Ce, en vue de contribuer ainsi à une meilleure prise en charge des dialysés.

Lenational

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *