jeudi, décembre 13, 2018
Home > Actualités > Mondial U20 : entrée ratée pour Haïti !

Mondial U20 : entrée ratée pour Haïti !

La sélection haïtienne participe, pour la première fois, à une phase de Coupe du monde dans cette catégorie. Elle est la première nation caribéenne à réaliser cette prouesse. Elle est entrée en lice ce lundi face aux Chinoises. Emmenée par l’attaquante de Montpellier, Nérilia Mondésir, l’équipe haïtienne, qui était face à l’histoire, n’est pas parvenue à ouvrir une autre page, mais a quand même livré une rude bataille malgré les déchets considérables.

Devant un public haïtien assoi_ é de spectacle, qui a fait le déplacement en grand nombre au stade Marville, l’équipe haïtienne a bien entamé sa rencontre. Dans les premières minutes du match, les Grenadières ont tenté de monopoliser le ballon avec des phases de jeu construites. Cependant, n’ayant pas pu concrétiser les actions, et mettre en di_ culté l’adversaire, la bande à Melchie Daëlle Dumornay qui jouait en présence de la première dame haïtienne, Martine Moïse, allait subir les assauts des Asiatiques à la 13e, pour encaisser le premier but de la partie par l’entremise de Zhao Yujie de la tête.

Au _ l du temps, précisément après le but, les _ lles ne s’étaient pas a_ olées, mais se laissaient intimider par les adversaires qui ne leur étaient pas pourtant supérieures. Toutefois, l’équipe chinoise a pris le dessus jusqu’à la _ n de première période.

À la reprise, les Grenadières ont fait montre de détermination, voulant à tout prix trouver l’équilibre. Le premier changement l’a prouvé avec la rentrée de Danielle Dani Étienne à la place de Roseline Eloissaint. Le jeu de l’équipe haïtienne devenait plus organisé. Ce changement tactique a surtout libéré la maestria Corventina qui a pu mieux alimenter les attaquantes haïtiennes. Ceci n’a pas empêché Haïti d’encaisser un deuxième but de Mangyu Shen suite à un service de Kun Jun depuis le début de la seconde période. Un but qui a refroidi le public enthousiaste d’Haïti à Saint-Malo.

Toutefois, elles allaient montrer un nouveau visage tout au long du dernier quart d’heure avec notamment l’aile gauche animée après la montée de Ruthny Mathurin et les tentatives lointaines de Melchie Daëlle Dumornay à maintes reprises. Ne pouvant pas la contenir, les Chinoises allaient concéder un penalty sur cette dernière, permettant aux Haïtiennes de réduire l’écart à 78, grâce à Nérilia Mondésir qui a saisi l’occasion pour ouvrir une autre page d’histoire comme la première buteuse haïtienne en Coupe du monde.

Si les Grenadières ont fait montre de volonté dans les dernières minutes pour trouver l’égalisation, les jeunes _ lles de Camp Nou n’ont pas pu l’obtenir. Mais, elles ont tout de même mérité. Elles n’ont pas laissé jouer la Chine malgré les nombreux enseignements à tirer de cette rencontre notamment au niveau tactique. L’équipe type d’Haïti n’a pas été alignée, et celles qui défendaient les couleurs haïtiennes dans ce match ont été parfois indisciplinées tactiquement. En e_ et, l’équipe qui a terminé la rencontre est la véritable équipe haïtienne, car, elle est restée _ dèle à son jeu lors même qu’elle a subi le match.

Les _ lles ont joué leur première rencontre en présence de la Première dame, Martine Moïse, de la ministre de la MJSAC, Régine Lamur et de nombreux supporters haïtiens au stade de Saint-Malo. L’opportunité la plus nette a échappé aux Grenadières. Elles auront beaucoup à faire pour tenter de résister aux assauts des adversaires à venir.

Notons que le prochain adversaire des Grenadières, le Nigéria s’est incliné un peu plus tôt sur la plus petite des marges 1-0 face à l’Allemagne, l’équipe la plus coriace de ce groupe D.

Lenational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.