vendredi, novembre 15, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 30 OCTOBRE 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 30 OCTOBRE 2019

 

La capitale Haïtienne était à nouveau paralysée hier dans le cadre de mouvements de protestation pour exiger la démission du Président de ka République Jovenel Moise.
Sur certaines artères importantes de la région métropolitaine des barricades géantes ont été installées par des manifestants pour paralyser la circulation automobile.

Le CSPN qui s’est réunit hier a lancé une sévère mise en garde aux casseurs et individus qui rançonnent les passants et automobilistes au niveau des barricades.
Le gouvernement a affirmé que la police et la justice vont passer à l’action pour stopper cette dérive et permettre à la population de vaquer à ses occupations.
Le gouvernement a invité les manifestants à respecter les règles du jeu démocratique.

Les membres de l’opposition annoncent la tenue d’une nouvelle manifestation ce 31 octobre à l’occasion du centenaire de la mort de Charlemagne Péralte chef des cacos sous l’occupation américaine.
Selon les organisateurs cette marche devrait aboutir devant les locaux de l’ambassade américaine où ils comptent demander à Washington de lâcher le Président Jovenel Moise.

Des membres de l’opposition dont les sénateurs Evalière Beauplan et Nenel Cassy sont en visite à Washington.
Selon le sénateur Cassy les membres de la délégation vont s’entretenir avec des membres de l’administration Trump et des parlementaires américains sur le dossier de la crise.

Le Sous- Secrétaire d’Etat américain pour l’hémisphère occidentale John Piechowski invite les différents acteurs Haïtiens à dialoguer en vue de la formation d’un gouvernement fonctionnel dans le pays tout en condamnant la violence.
Dans une interview accordée à la Voix de l’Amérique le responsable du département d’Etat indique que Washington est préoccupé par la crise en Haïti et annonce que la demande d’assistance alimentaire sollicitée par le gouvernement Haïtien auprès de l’administration Trump est à l’étude.

Une session d’information s’est déroulée hier au Congrès des Etats Unis autour de la situation en Haïti conduite par le congresman Andy Lavin .
Des questions comme Petrocaribe,le massacre de la Saline,le comportement du gouvernement américain en Haïti, le vote du gouvernement Haïtien sur le dossier du Venezuela ont été abordées.

Le président de la Chambre des député Garry Bodeau tourne le dos au Chef de l’Etat Jovenel Moise en appelant à des consultations urgentes entre les 3 pouvoirs pour organiser la transition qui selon lui a déjà commencé.
Le député Bodeau estime encore possible le dialogue entre les acteurs pour éviter au pays le chaos.

Le pasteur Edouard Paultre du CONANE appelle une fois de plus le Président Jovenel Moise à quitter le pouvoir de manière ordonnée.
Selon Edouard Paultre le Chef de l’Etat doit éviter au pays une guerre civile il dézingue au passage la communauté internationale qu’il accuse de soutenir Jovenel Moise.

Le député Rodon Bien-aimé affirme que l’opposition n’acceptera pas de participer au gouvernement d’union nationale souhaité par le Chef de l’Etat.
Le député de Cerca Cavajal invite le Président Jovenel Moise à quitter le pouvoir.

Le gouvernement annonce que l’Etat a engagé des cabinets d’avocats pour défendre ses intérêts dans le dossier des contrats de fourniture d’énergie électrique.
Les cabinets Fevry,Joassaint,Newton St Juste et Canton Vir Bonus sont mentionnés dans le communiqué du gouvernement.

L’environnement des affaires continue à se dégrader en Haiti qui est classée 179ème sur 190 pays dans le Doing Business 2020 avec un score de 40.7 sur 100.
La République Dominicaine est classée 115ème 60.0 /100 et la Jamaïque le lauréat de la région 71ème avec un score de 69.7 /100