dimanche, mai 26, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 30 AVRIL 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 30 AVRIL 2019

 

Le chef de gang dénommé Ti Je a été tué hier soir dans la zone de delmas 83 dans le cadre d’une opération menée par les membres de l’Unité d’Elite BRI et des agents de la DCPJ.
Le bandit Ti Je serait l’auteur de nombreux crimes dont le massacre de Carrefour Feuilles la semaine dernière qui a révolté la nation. Ce chef de gang était très recherché par la police nationale.

Le climat d’insécurité continue de faire des victimes notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince avec la mort d’ un agent de la PNH tué par des bandits dans la zone de Cité Soleil.
Le policier affecté à la Police Routière a tenté de contrer des bandits qui opéraient dans un tap tap lors de cet incident un des assaillants a été tué.

Le sénateur Youry Latortue formule une batterie de mesures aux autorités policières dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.
Le sénateur souhaite l’inventaire des armes appartenant à l’Etat durant ces deux dernières années et l’identification des gangs armés supportés par les responsables d’Etat et la création d’une brigade criminelle.

Des tirs ont été entendus hier dans la zone de l’Ambassade Américaine sur la route de Tabarre .Dans un tweet le Département d’Etat a eu le temps demander aux employés de ne pas quitter l’enceinte de l’ambassade et ceux qui étaient à l’extérieur de se mettre à l’abri.

Echec de l’appel à la grève générale lancée par le Parti Unir pour dénoncer l’insécurité dans le pays.
Toutes les activités ont fonctionnaient normalement hier, le dirigeant de UNIR croit toutefois nécessaire un réveil de la population face au climat d’insécurité.

Présentation hier par le ministère de la santé Publique du Plan National de Réponse aux situations sanitaires exceptionnelles.
Selon la ministre de la santé dr Greta Roy Clément ce plan permettra l’Etat d’améliorer ses réponses en matière de santé au bénéfice de la population.

Les responsables de l’Association des Industries d’Haïti tirent la sonnette d’alarme face à la persistance de la grève au ministère du commerce et de l’industrie.
Les permis d’exportation de marchandises ne sont plus délivrés en raison de cette grève qui aggrave la situation des entreprises d’exportation dans le pays.