lundi, octobre 14, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 23 SEPTEMBRE 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 23 SEPTEMBRE 2019

 

Les sénateurs sont convoqués à 8 heures ce matin en vue de participer à la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nomme Fritz William Michel.
Le président du sénat en a fait l’annonce sur son compte Twitter Carl Murat Cantate s’est engagé à assumer sa charge avec courage, savoir faire et savoir être pour mener à bien la séance.

Le président du sénat Carl Murat Cantave demande au premier ministre ai Jean Michel Lapin de passer des instructions à la Police pour qu’elle garantisse la sécurité du parlement dans le cadre de la séance de ce lundi.
Les agents de sécurité du Parlement ne seront pas admis sur les lieux gardés par la Police Nationale.

Des sénateurs de l’opposition demandent au président du sénat Carl Murat Cantave de surseoir à la tenue de la séance de ratification de la déclaration de politique générale du PM Michel.
Ces sénateurs réclament par ailleurs la démission du président du sénat Carl Murat Cantave qu’ils accusent de collusion avec l’Exécutif.

Les membres de l’opposition tirent un bilan positif de la journée de mobilisation de vendredi pour exiger la démission du Président Jovenel Moise.
Les dirigeants de l’opposition annoncent la poursuite des manifestations contre le pouvoir en place.

Le Président de la République doit quitter le pays demain à destination des Etats Unis pour participer à la 74ème assemblée générale des Nations Unies.
Le Chef de l’Etat Jovenel Moise interviendra mercredi à la tribune de l’ONU, il doit aussi avoir des rencontres bilatérales avec des membres de la communauté internationale durant sa visite à New-York.

Le sénateur Youry Latortue dénonce la visite que le Chef de l’Etat doit effectuer mardi aux Etats Unis pour participer à l’assemblée générale de l’ONU.
Le sénateur Latortue affirme que l’argent qui sera dépensé dans le cadre de ce voyage pourrait être utilisé à des fins sociales.

L’Association Médicale Haïtienne dénonce le climat délétère qui règne dans le pays qui empêche aux professionnels de la santé de remplir leur mission.
L’AMH demande aux autorites d’assumer leurs responsabilités et appelle à une mobilisation citoyenne pour une sortie rapide de cette situation inacceptable.