Actualités RFM

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 21 DECEMBRE 2017

 

Le Parquet de Port-au-Prince   octroie  une aide de cent mille gourdes aux parents des victimes des incidents de Grand -Ravine le mois dernier.

Le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince Ocname Clamé Daméus indique que cette enveloppe aidera les familles des victimes à couvrir les frais funéraires.

 

 

Le chef du Parquet de Port-au-Prince annonce la libération pour les fêtes de près de 250 prisonniers en détention préventive prolongée.

Ocname Clamé Daméus précise qu’ils   ne font pas partie de la catégorie des détenus   qui bénéficieront de la grâce   présidentielle.

 

 

Des députés de l’opposition écrivent au président de l’assemblée nationale le sénateur Youry Latortue lui demandant de surseoir au processus de   désignation des 3 représentants du Parlement au CEP permanent.

Ces parlementaires disent s’insurger contre la façon dont le Président Jovenel Moise gère le pays.

 

 

Le président Jovenel Moise toujours dans le viseur des militants  des droits humains qui dénoncent son comportement face au pouvoir judiciaire .

Pour me Gédéon Jean du GARD le Chef de l’Etat cherche à détourner l’attention sur les réels problèmes qui affectent le   pays avec cette forme de gouvernance.

Rencontre hier entre  la commission de la Chambre basse qui travaille sur la proposition d’amendement de la constitution et la Fédération des Casecs et Asecs.

Ces élus locaux appuient l’idée de l’amendement de la constitution notamment dans le cadre de la décentralisation.

 

 

 

La ministre des affaires sociales Stéphanie Auguste annonce que les 2882 contractuels sur les 4000 recensés au   ministère commenceront à recevoir leur chèque ce jeudi.

La ministre indique que les dossiers de plus de mille contractuels recensés au ministère des affaires sociales comportent des irrégularités.

 

 

 

Le maire de Port-au-Prince dénonce la mise à l’écart   de sa commune dans l’organisation du carnaval national qui se tiendra cette année à la capitale.

Selon le maire Youry Chevry cet acte ne fait qu’affaiblir les institutions républicaines et priver la commune de ses prérogatives d’organisation du carnaval .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *