mercredi, décembre 19, 2018
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 19 NOVEMBRE 2018

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 19 NOVEMBRE 2018

 

6 morts et plusieurs blessés et 23 arrestations selon la Police , bilan de la journée de mobilisation du 18 novembre visant à exiger que la lumière soit faite sur la gestion des fonds Petrocaribe et réclamer le départ du Président Jovenel Moise .

Le Président Jovenel Moise a choisi de ne pas se rendre au Cap-Haitien pour célébrer le 215ème anniversaire de la Bataille de Vertières vu la situation de haute tension qui régnait dans la ville.
Le Président a présenté une offrande florale au MUPANAH pour rendre hommage aux Héros de l’Indépendance en compagnie des membres du PM Céant ,du président de l’Assemblée Nationale de la première Dame, des membres du Gouvernement .

Dans une adresse à la nation Président Jovenel Moise a lancé un appel à l’unité et au dialogue pour briser les chaines du sous-développement.
Ce dialogue selon le Président Moise doit s’inspirer de l’esprit de Vertières,il a par ailleurs demandé à la population de se réveiller face aux amateurs qui souhaitent selon lui faire dérailler la démocratie dans le pays.

Le premier ministre a défendu la décision du Chef de l’Etat de ne pas se rendre au Cap-Haitien pour la célébration de la bataille de Vertières après évaluation de la situation.
Pour Jean Henry Céant le pouvoir est à la recherche de la paix et n’a pas voulu répondre à la provocation.

Moise Jean Charles qui s’est exprimé hier à Vertières a exigé le départ immédiat du Président Jovenel Moise et félicité la population.
Selon le dirigeant de Pitit Dessalin le Chef de l’Etat n’a plus le contrôle du territoire et à abandonner le terrain.

Les responsables du secteur démocratique se montrent satisfaits du succès de la journée de mobilisation et font état de 11 morts hier.
Ils rejettent l’appel au dialogue lance par le Président Jovenel Moise tout en l’exhortant à quitter immédiatement le pouvoir pour épargner le pays du chaos.

Les Petrochallengers de Ayiti Nou Vlé ont fait part de leur satisfaction à l’issue de la marche tout en déplorant les actes de violences enregistrés.
Ils continuent d’exiger l’audit sur la gestion des fonds Petrocaribe et le jugement des personnes incriminées

Le numéro 2 de la Fusion Rosemond Pradel estime que le discours du Président Moise n’a pas su convaincre face à la gravité de la situation dans le pays.
Pour Rosemond Pradel le Président Moise n’est plus audible et a perdu le contrôle de la situation.

Le responsable de UNIR Clarens Renois critique également le discours du Président Moise qui selon lui n’a pas été à la hauteur face au pourrissement de la situation.
Il appelle à la tenue d’un dialogue urgent à la Citadelle Henry Christophe entre les acteurs clés y compris le Président Moise pour définir une alternative au pays.

Pour le coordonnateur de l’OPL Edgard Leblanc, le Président Jovenel Moise n’a rien proposé de concret pour faire avancer le dialogue.
Edgard Leblanc se montre extrêmement préoccupé par les derniers développements de la situation dans le pays.

Des manifestants arboraient le drapeau noir et rouge à Port-au-Prince et au Cap-Haitien notamment lors de la journée de mobilisation.
La Police Nationale est intervenue hier pour enlever un drapeau noir et rouge hissé sur la statue de l’Empereur Jean Jacques Dessalines au Champs de Mars.

Le gouvernement demande à la population de vaquer librement à ses occupations ce lundi.
Pour sa part ministère de l’Education Nationale a tordu le cou aux rumeurs sur l’éventuel arrêt des activités scolaires et précisé que les écoles fonctionneront comme à l’accoutumée.