mercredi, septembre 18, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 19 FEVRIER 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 19 FEVRIER 2019

Timide reprise des activités hier au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince après plusieurs jours de paralysie toutefois les écoles étaient restées fermées, une forte présence policière a été observée dans les rues.

 

Le Président de la République fait appel aux bons offices de Religions Pour la Paix Haïti pour être l’un des facilitateurs du dialogue inter-Haïtien indique la Présidence.

Elle précise que le Chef de l’Etat est déterminé à travailler avec tous les secteurs pour le plus grand bien de la population.

Une source fiable de Religions Pour la Paix a confié à RFM que le Groupe a déjà dit non au Président Moise et au premier ministre Céant concernant les bons offices pour le dialogue.

Religions Pour la Paix estime que le dialogue préalable doit se faire entre le Président et le premier ministre.

 

Le Président Jovenel Moise affirme qu’il ne démissionnera pas dans une interview accordée à une Télé de la Floride Channel 10.

Le Chef de l’Etat a expliqué qu’il détient un mandat de 5 ans qui est garanti par la constitution ‘’qui suis-je pour violer la loi ‘’a soutenu Jovenel Moise dans cette interview.

 

Les membres du Secteur Démocratique et Populaire déclarent que les portes du dialogue avec le Président Moise sont fermées.

Ils affirment que la mobilisation va se poursuivre jusqu’ au départ du Chef de l’Etat Jovenel Moise.

 

Haïti blacklistée par des tours–opérateurs internationaux et des plateformes de réservations en ligne le secteur touristique et hôtelier est touché de plein fouet par cette situation découlant de la crise.

 

Les Evêques Catholiques Dominicains lancent un appel à l’appui international en faveur d’Haïti qui connait une grave crise.

La Conférence Episcopale Dominicaine demande aux pays riches et puissants de se solidariser avec Haïti pour l’aider à sortir de cette situation, ils exhortent aussi les Haïtiens à assumer leurs responsabilités

 

Les gardes–côtes Bahaméens ont procédé à l’interception et à la détention de 64 migrants Haïtiens qui tentaient d’entrer illégalement dimanche aux Bahamas.

Le 2 février dernier 31 migrants illégaux Haïtiens ont péri noyés aux Bahamas suite au naufrage de leur bateau.

 

Dossier de l’arrestation des 7 étrangers et d’un Haïtien lourdement armés dimanche le premier ministre a réuni hier le Conseil Supérieur de la Police Nationale.

Le chef du Gouvernement Jean Henry Créant révèle que le dossier a été transféré à la Police judiciaire DCPJ..