dimanche, décembre 8, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 OCTOBRE 2018

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 OCTOBRE 2018

 

Grande journée de mobilisation hier à travers la capitale et les grandes villes du pays pour exiger que la lumière soit faite sur la gestion des fonds Petrocaribe.

A la capitale trèstôt dans la journée la cérémonie traditionnelle au Pont Rouge a étéémailléed’incidents, des tirs avaient été entendus et des jets de pierres lancés par des manifestants bilan un blessé dans les rangs de la police.

Le Président qui étaitaccompagné des Hauts dignitaires de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs aux pieds du monument du Pont Rouge où l’Empereur Jean Jacques Dessalines a étéassassiné il y a 212 ans.

 

 

 

La manifestation à la capitale a drainé une foule immense qui a sillonné les principales artères et réclamé la tenue du procès Petrocaribe .Les manifestants ont également scandé des propos très acides contre le Président Jovenel Moise et son gouvernement qu’ils accusent de protéger les dilapidateurs des fonds Petrocaribe.

A noter que certains incidents ont été enregistrés à Pétion –Ville notammentà la place St Pierre où la Police a dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Dans l’aire du champ de mars la Police a encore tiré des grenades lacrymogènes pour empêcher aux manifestant d’atteindre la zone du Palais National.

 

 

 

La ville du Cap Haïtien a été aussi le théâtre d’une manifestation hier toujours dans le cadre du mouvement Petrocaribe Challenge.

Les manifestants qui se sont montrés critiques vis à vis du Chef de l’Etat Jovenel Moise ont tenté d’envahir la Délégation du Nord. La manifestation a donc créé une situation de tension dans la deuxième ville du pays durant toute la journée.

 

 

Une manifestation a étéégalementréalisée aux Cayes où un des manifestants a ététué par balles selon les organisateurs qui accusent la police.

Les manifestants ont dénoncé l’utilisation faite des fonds Petrocaribe et exigé la tenue du procès.

 

 

 

Les manifestations ont étéorganiséesà travers d’autres villes du pays comme Jacmel,StMarc,Mirebalais ,Gonaïves et Port de Paix .

 

 

 

Le PrésidentJovenelMoise entouré du premier ministre de la première dame, des membres du gouvernement et des représentants des autres pouvoirs a prononcé un discours fleuve d’une heure à Marchand Dessalines.

Le Chef de l’Etat a affirmé devant la nation que le procèsPetrocaribe aura lieu précisant qu’il ne se déroulera pas comme celui de la Consolidation en 1903 avec l’accession par la suite de 3 des condamnés à la Présidence de la République.

Jovenel Moise a demandé au premier ministre de mettre en branle une opération visant à obtenir des fonds dilapidés auprès des principaux concernés avant de les jeter en prison.

Le Chef de l’Etat a également lancé un appel à l’unité à l’endroit des membres de l’opposition.

 

 

 

La présidente de la Fusion Edmonde Supplice Beauzile demande au Chef de l’Etat Jovenel Moise de joindre la parole aux actes sur le dossier Petrocaribe.

Edmonde Beauzile appelle la population à maintenir la mobilisation citoyenne sur la question des fonds Petrocaribe.

 

 

 

Les membres du secteur démocratique et populaire disent saluer la journée de manifestations d’hier qui traduit selon eux le rejet du Président Jovenel Moise.

Le secteur démocratique et populaire exige la démission du Chef de l’Etat Jovenel Moise.

 

 

Attaque hier dans la zone de St Marc contre le bus qui transportait les journalistes de la capitale présentsà Marchand Dessalines pour couvrir les cérémonies du 17 octobre.

Des pierres avaient été lancées contre l’autobus par des manifestants mettant en danger les journalistes qui sont arrivés très tard à Port-au-Prince en raison de cette situation.

 

 

 

Le ministère de l’Education Nationale a apporté hier un démenti formel au faux communiqué publié sur les réseaux sociaux faisant état de la fermeture des écoles jusqu’au lundi 22 octobre pour des raisons de sécurité.

Le ministère dit condamner l’attitude de ces faussaires qui cherchent à induire la population en erreur.

 

 

Célébration mardi de la journée mondiale du refus de la misère par l’Office de Protection du Citoyen et ATD Quart Monde autour du thème ‘S’unir avec les plus exclus pour construire un monde où la dignité et les droits humains sont universellement respectés.’’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.