Thursday, September 21, 2017
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 JUILLET 2017

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 JUILLET 2017

Grande affluence à la base de Gressier hier dans le cadre de la première journée d’inscription des membres de la prochaine armée.

Les postulants interrogés se disent prêts à servir et défendre leur pays au sein de la nouvelle force de sécurité et de défense.

 

Le sénateur Saurel Hyacinthe se déclare partisan de la réhabilitation de l’armée ; toutefois, il souhaite qu’un dialogue préalable soit engagé entre les corps constitués de l’Etat autour de la question.

 

Le dirigeant de Pitit Dessalin Moise Jean Charles s’insurge contre la reconstitution de l’armée par le pouvoir en place.

Selon Moise Jean Charles cette armée sera au service du Président Jovenel Moise et les forces économiques du pays au détriment de la majorité.

 

Le ministre de la défense Hervé Denis indique que les dossiers des prochains officiers et soldats seront traités minutieusement.

 

Hervé Denis soutient que la nouvelle force sera soucieuse du respect des valeurs démocratiques.

 

Lancement hier par l’ancien premier ministre Evans Paul du Centre vivre ensemble qui a pour devise ‘’Tous ensemble aujourd’hui et demain’’.

 

CEVIVE est une organisation socio- économique, apolitique et à but non lucratif dont le programme est axé sur la lutte contre la pauvreté.

 

Les ministres commencent à défiler à la Chambre basse pour défendre leur budget.

 

Hier le ministre des TPTC Fritz Caillot a répondu aux questions des membres de la commission finance autour du projet de budget 2017-2018 prévu pour son ministère.

 

Le Chef de l’Etat Jovenel Moise et son gouvernement s’apprêtent à supprimer les privilèges et avantages accordés aux anciens Présidents provisoires de la République à travers un projet de loi.

 

Les ex-Présidents provisoires Ertha Pascal Trouillot, Prosper Avril, Bonniface Alexandre et Jocelerme Privert seront touchés par cette décision.

 

Tenue des élections indirectes le sénateur Francenet Dénius de la commission intérieure dit craindre des turbulences sociales en raison de l’absence d’une loi relative aux conditions d’exercice des mandats de ces élus.

 

Le premier ministre Lafontant s’est réuni hier avec le CEP autour du statut des membres des assemblées communales issus du scrutin indirect, selon le ministre de l’intérieur Max Rudolph St Albin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *