mardi, juillet 23, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 DECEMBRE 201

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 18 DECEMBRE 201

 

Les activités demeurent paralysées au niveau des tribunaux de la juridiction de Port-au-Prince en dépit de la démission du commissaire du Gouvernement Ocname Clamé Daméus.
Le Barreau qui avait exigé son départ dit maintenant attendre l’installation du nouveau chef du Parquet et la tenue d’une assemblée générale en vue de la levée de la grève.

Le responsable de Défenseurs Plus Antonal Mortimé salue la démission du commissaire du Gouvernement Daméus qui selon lui avait perdu la confiance du système judiciaire.
Antonal Mortimé souhaite un dénouement à la crise pour faciliter la reprise des travaux judiciaires.

Le professeur Rosny Desroches de l’ISC ne cache pas ses préoccupations face à la dégradation du climat socio-économique dans le pays et encourage l’Exécutif à donner un coup d’accélérateur au processus de dialogue annoncé pour garantir la stabilité du pays.

Le député Printemps Bélisaire lance des roquettes sur le sénateur Joseph Lambert qui l’avait accusé de collusion avec le chef de gang Arnel Joseph.
Le député Lavalas réclame des excuses publiques de la part du sénateur et annonce le boycott de la séance en assemblée nationale du mois de janvier par ses pairs de l’opposition.

Le PDG du Group Croissance critique certains aspects du projet de budget 2018-2019 déposé par le gouvernement au Parlement.
Selon Kesner Pharel l’Etat dépense plus d’argent dans la rubrique fonctionnement que celle des investissements,
Par ailleurs le patron du Group Croissance juge irréalistes les prévisions de croissance des autorités pour l’exercice fiscal en cours.

La Mairie de Port-au-Prince cherche à augmenter le taux de recouvrement des impôts locatifs et lance le projet de revitalisation des recettes fiscales de la ville.
Selon le maire Youry Chevry la Mairie a collecté 397 millions de gourdes pour l’exercice 2017.

Tenue d’un atelier de réflexion sur les problèmes qui affectent le secteur de l’environnement dans le pays.
Selon le ministre Joseph Joute des propositions seront formulées pour adresser certains des problèmes qui mettent en danger l’environnement du pays.