lundi, août 19, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 16 OCTOBRE 2018

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 16 OCTOBRE 2018

La tension est perceptible au niveau de la région métropolitaine à la veille des manifestations annoncées par l’opposition et les Pétro-Challengers pour exiger que la lumière soit faite sur la gestion des fonds Petrocaribe.

Dans tous les milieux sociaux on ne cache pas ses inquiétudes par rapport à la journée du 17 octobre qui représentera le premier grand test pour le gouvernement Moise-Céant.

 

Une vive tension a régné hier après-midi dans l’aire du Champs de mars où des barricades enflammées avaient été érigées sur la chaussée par des manifestants en prélude à la journée de demain.

Ils ont lancé des pierres et des bouteilles le cadre de ce mouvement qui a pris les automobilistes et piétons par surprise.

 

Les membres du secteur démocratique et populaire gonflés à bloc à la veille de la manifestation du 17 octobre.

Ils disent tabler sur une foule imposante aux manifestations de demain et exigent du même coup le départ du Président Jovenel Moise,  tout en demandant au secteur privé de rejoindre le mouvement.

 

Les sénateurs Youry Latortue et Jacques Sauveur Jean apportent leur plein soutien aux manifestations prévues demain sur le dossier Petrocaribe.

Les sénateurs Latortue et Jean demandent aux Pétro-Challengers de manifester pacifiquement.

La Fusion des Sociaux Démocrates exhorte la population à participer massivement aux manifestations du 17 octobre.

 

Pour la présidente de la Fusion Edmonde Supplice Beauzile que la lumière soit faite sur l’utilisation des fonds Petrocaribe.

Le Chef de la Police Michel-Ange Gédéon a annonce hier soir que toutes les dispositions sont prises pour garantir la sécurité des vies et des biens demain.

 

Michel-Ange Gédéon indique que la PNH reconnaît le droit à la manifestation, il précise toutefois que les policiers passeront à l’action contre les éventuels fauteurs de troubles.

Le pouvoir lance un appel à l’unité à l’occasion du 17 octobre où des activités officielles sont prévues à Port-au-Prince et à Marchand Dessalines.

 

Selon le secrétaire d’Etat à la Communication Eddy Jackson Alexis les citoyens doivent s’inspirer du 17 octobre pour rompre avec l’instabilité, la misère et la division.

 

Le ministre de l’Education Nationale cherche à calmer le jeu suite à la manifestation organisée vendredi par des lycéens à la capitale pour exiger la reconstruction de plusieurs installations scolaires.

Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet annonce que des appels d’offre sont lancés en vue de la reconstruction des Lycées des Jeunes Filles,Daniel Fignolé et Antoine Izméry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.