mercredi, septembre 18, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 13 SEPTEMBRE 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 13 SEPTEMBRE 2019

 

Dossier de ratification de la déclaration de politique générale, le premier ministre nommé Fritz William Michel et ses ministres doivent se montrer patients.
Aucune nouvelle date n’a été communiquée pour la tenue de la séance suite aux incidents de mercredi au Grand Corps.

Le président du sénat de la République affirme que la police nationale a failli à sa mission mercredi face à l’intervention de civils armés à la salle de séance.
Le sénateur Carl Murat Cantave affirme qu’il n’est pas un Superman et s’en prend à la Police en ce qui concerne la gestion de la sécurité au Parlement.

Le sénateur Antonio Cheramy défend l’action des militants qui ont empêché la tenue de la séance de ratification de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé.
Selon le sénateur de l’ouest le peuple a été invité à assister à la séance, plus loin il affirme que le premier ministre et plusieurs des ministres nommés ne sont pas éligibles.

Le sénateur Jean Rigaud Belizaire qualifie de lâche le comportement de ses collègues de l’opposition qui selon lui ont facilité l’intervention de bandits armes dans la salle de séance du Grand Corps.
Le sénateur Belizaire demande à la Police d’assumer ses responsabilités et appelle le président du sénat Carl Murat Cantave à fixer une nouvelle date pour le déroulement de la séance.

Le sénateur Saurel Jacinthe persiste et signe indiquant que 4 de ses collègues ont reçus chacun un montant de 100.000 dollars américains pour voter en faveur de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.
Les sénateurs cibles ont apporte un démenti formel aux accusations portées par leur collègue de la Grand-anse.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ouest dénonce la gestion médiocre et calamiteuse des dirigeants actuels du pays.
La CCIO demande aux décideurs de se ressaisir ou d’avoir l’humilité et le courage de tirer les conséquences s’ils n’arrivent pas à respecter leurs engagements et obligations

Le Fonds National d’éducation octroie une subvention de 100 millions de gourdes aux écoles presbytérales, épiscopales et protestantes.
Les 3 conventions de support à la scolarité d’enfants issus de milieux défavorisés ont été signés hier ainsi les écoles presbytérales recevront 50 millions de gourdes, les protestantes 40 millions et 10 millions pour les écoles épiscopales.