Monday, December 11, 2017
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 13 SEPTEMBRE 2017

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 13 SEPTEMBRE 2017

Scènes de violences hier à la capitale dans le cadre d’une manifestation organisée par des responsables de l’opposition pour dénoncer la loi des finances votée par le Parlement.

Lors de cette manifestation plusieurs véhicules ont été incendiés, les manifestants ont également

attaqué les locaux de plusieurs institutions commerciales à coups de jets de pierres.

Le cabinet du ministre de la planification Aviol Fleurant a été en partie incendié au niveau à

Bois-verna.

 

Le dirigeant de Pitit Dessalin se montre satisfait du succès de la mobilisation enregistrée lundi contre le budget 2017-2018 Moise Jean Charles annonce la poursuite du mouvement ce mardi à travers les rues de la capitale.

 

Le député Printemps Bélizaire de Fanmi Lavalas se félicite de la réussite de la manifestation

d’hier contre le vote de la loi des finances par le parlement.

Le parlementaire de l’opposition exige le renvoi du Président Jovenel Moise. Le ministère de la Justice qualifie d’actes de barbarie et d’anarchie les violences enregistrées hier lors de la manifestation de l’opposition contre le budget 2017-2018.

 

Le ministère indique que la loi ne cédera le pas à l’anarchie et que la justice sévira contre les

imposteurs avec la plus grande rigueur tout en lançant un appel au dialogue. Le secrétaire d’Etat à la sécurité publique dit condamner avec la plus grande rigueur les actes de violences et de vandalisme enregistrés hier à la capitale.

Ronsard St Cyr assure la population que des dispositions seront prises pour éviter la répétition

de tels actes.

 

Le sénateur Patrice Dumond fait part de ses préoccupations suite à la manifestation de

mardi marquée par des scènes de violences. L’élu de l’ouest demande au gouvernement

Moise-Lafontant d’entrer sans délai en contact avec l’opposition au parlement et aussi avec les

partis politiques sur son mode de gouvernance.  Le sénateur appelle aussi à la lutte contre la

corruption dans cette note publiée hier soir. Les militants des droits humains pilonnent l’exécutif et le parlement suite au vote de la loi des finances 2017-2018 Pour Maxime Rosny de la POHDH ce budget inconstitutionnel ne fera qu’aggraver la situation des couches défavorisées

Le président de l’Anamah juge prématuré le mot d’ordre de grève lancé par son collègue de

l’association professionnelle des magistrats pour dénoncer le montant du budget alloué au

pouvoir Judiciaire.

 

Le juge Durin Duret Jr note que les magistrats sont aujourd’hui en vacances par ailleurs il estime

que les pouvoirs exécutif et législatif représentent des prédateurs de la nation.

Des députés de l’opposition décident d’assigner l’Etat sur la question du budget 2017-2018 ; il

s’agit des parlementaires Sinal Bertrand, Manès Louis,Printemps Bélizaire, Roger Milien et Jean

Robert Bossé.

Ces parlementaires souhaitent pousser l’administration Moise Lafontant à se rétracter sur la

publication de la loi des finances dans le journal officiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *