Actualités RFM

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 06 JUIN 2018

L’Organisation des Etats Américains a pavé la voie hier à l’expulsion du Venezuela pour violation des principes démocratiques et des droits humains.

Hier au siège de l’OEA 19 pays ont voté pour mettre à la porte le Venezuela, 4 contre et 11 abstentions.

Ce vote ouvre la voie à l’expulsion du Venezuela de l’Organisation Hémisphérique à noter qu’il faudra 24 voix pour aboutir à une telle décision.

La République d’Haïti s’est abstenue de voter contre la résolution visant à l’expulsion du Venezuela parrainée par les Etats-Unis.

Haïti a fait chorus avec d’autres pays de la CARICOM en choisissant la voie de l’abstention.

La République Dominicaine qui a hébergé des négociations politiques entre les Vénézuéliens ont voté pour la mise à la porte de ce pays de l’OEA.

 

Les députés interpellateurs affirment être en discussions avec les représentants d’autres secteurs de la vie nationale autour de l’éventuelle interpellation du premier ministre Lafontant à la rentrée parlementaire.

Pour le député Abel Descollines le gouvernement en place n’arrive pas à satisfaire les revendications de la population.

 

Les membres de la frange de l’opposition baptisée secteur démocratique et populaire se renvoient la balle en ce qui concerne le report de la cérémonie de signature du protocole d’accord visant à l’unité du groupe.

Le dirigeant de Pitit Dessalin Moise Jean Charles rejette les accusations portées contre lui par les autres membres du secteur démocratique et populaire.

 

Le président de la commission des affaires sociales du sénat Walnique Pierre lance un appel au dialogue à l’endroit des ouvriers et le secteur privé sur le dossier du salaire minimum.

Le sénateur Pierre a rencontré hier le Forum économique du secteur privé à 4 jours des manifestations annoncées par les ouvriers pour exiger un salaire minimum de 1.000 gourdes.

 

Célébration hier de la journée mondiale de l’Environnement en Haïti les experts tirent la sonnette d’alarme face á la dégradation accélérée de notre écosystème et réclament des mesures de redressement.

 

La République Dominicaine recense 570,933 immigrants dont 87 % sont des Haïtiens selon une enquête conduite en 2017.

L’enquête révèle que 66.4% des immigrants Haïtiens vivent en milieu urbain, le reste dans les zones rurales.

Le Gouvernement Dominicain indique également que parmi les citoyens d’origine étrangère 750,174 sont d’Haïti.

 

La première dame de la République Martine Moise a procédé hier à la relance du programme Ti Manman Chérie à l’Ecole Nationale des Etats-Unis au Canapé vert.

Lors de cette activité des Kits alimentaires et un coupon d’une valeur de mille gourdes ont été distribués aux milliers de femmes présentes.

La première dame Martine Moise annonce la poursuite de cette opération à travers d’autres zones de la capitale et du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *