mercredi, septembre 18, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 05 SEPTEMBRE 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 05 SEPTEMBRE 2019

 

La vente de produits pétroliers a redémarré hier après –midi au niveau de certaines stations- service de la capitale prises d’assaut par des automobilistes, motocyclistes et personnes munies de bidons jaunes.
La vente se faisait dans des conditions extrêmement difficiles où la discipline a capitulé devant le désordre instauré pour se procurer de l’essence dans certaines stations.

Les automobilistes disent espérer la poursuite de l’approvisionnement des stations aujourd’hui pour permettre de dégeler la situation.
Dans les villes provinces la crise persiste, les éléments de tous les secteurs de la population exhortent le gouvernement à assumer ses responsabilités sur le dossier de la rareté du carburant.

Les députés de l’opposition lâchent des bombes sur le bureau de la chambre suite à la ratification de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.
Le député Abel Descollines se plaint du fait que le bureau ait décidé de tenir la séance de ratification sans épuiser celle portant sur la mise en accusation du Président Jovenel Moise.

Les députés Jean Robert Bossé Joseph Manès Louis ont qualifié de séance de la honte le vote de la ratification de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.
Ils ont affirmé que la chambre est devenue un lieu de non-droit et comparé leurs collègues de la majorité aux bandits de Village de Dieu.

Au sénat de la République la commission chargée d’analyser les pièces du premier ministre nommé et celles des ministres a été constituée.
Les sénateurs Wilfrid Gelin,Luma Dieudonne Etienne Luma ,Jean Rigaud Bélizaire Wanique Pierre et Nawoon Marcellus font notamment partie de cette commission.

Le sénateur Onondieu Louis accompagné de son avocat Reynold Georges s’est présenté volontairement hier devant le juge d’instruction Osner Petit Papa suite à son implication présumée dans une vaste opération de corruption.