mercredi, septembre 18, 2019
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 04 SEPTEMBRE 2019

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 04 SEPTEMBRE 2019

La chambre des députés a ratifié hier la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel. Lors de cette séance déroulée avec plusieurs heures de retard 76 députés ont voté pour zéro contre et 3 abstentions.
Le premier ministre nommé Michel passe facilement la première étape de sa ratification à la chambre des députés en attendant celle du sénat de la République.
La salle de séance de la chambre des députés avait été saccagée hier matin par des parlementaires de l’opposition. Ils entendaient ainsi faire échec à la tenue de la séance de ratification de l’énoncé de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé qui a pu quand même se dérouler dans l’après-midi.
Le premier ministre nommé Fritz William Michel a exprimé sa satisfaction suite au vote de la chambre des députés.
Il a encouragé le sénat à emboiter le pas en vue de l’installation au plus vite du nouveau gouvernement.

Après la séance à la chambre des députés le sénat de la République doit maintenant fixer une date pour la présentation de la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.
Certains sénateurs interrogés se refusent à tout pronostic quant à l’issue de ce vote crucial. Fritz William Michel qui doit impérativement remporter cette deuxième manche pour faire son entrée à la Primature.

La rareté de carburant persiste en dépit des garanties données par les autorités, les stations-service ne sont toujours pas alimentées. Les automobilistes et les chauffeurs de motos continuent de parcourir toute la capitale à la recherche de cette denrée rare que représente aujourd’hui
l’essence.

L’Association des Professionnels du Pétrole indique que sa vocation n’est pas de rationner mais plutôt d’assurer l’écoulement des produits.
L’APP demande aux autorités d’adopter des mesures pour redonner confiance aux transporteurs et mettre en place un mécanisme permanent devant garantir le paiement des dettes à l’industrie pétrolière.

Le commissaire du gouvernement près du tribunal de Première instance de Port-au-Prince Paul Eronce Villard a rappelé hier aux responsables des compagnies de produits pétroliers que la spéculation illicite est interdite et passible de sanctions.
======================