Tuesday, January 23, 2018
Home > Actualités > LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 03 NOVEMBRE 2017

LES TITRES DU JOURNAL DE RFM HAITI 104.9 03 NOVEMBRE 2017

 

Les membres de l’opposition ont de nouveau manifesté hier dans les rues de la capitale pour exiger la démission du Président Jovenel Moise .

Les  responsables de l’opposition annoncent la poursuite de la mobilisation pour obtenir le renvoi de Jovenel Moise.

 

 

Le dirigeant de Pitit Dessalin  Moise Jean Charles dont la santé est chancelante  s’est envolé hier pour Cuba  .

Moise Jean Charles a rappelé aux  membres du secteur démocratique qu’ils ont pour  devoir de maintenir la mobilisation tout en annonçant son retour prochain au pays.

 

 

 

L’américaine Suzan Page est nommée à la tête de la Minujusth et aussi  comme représentant spécial  du  secrétaire général des Nations unies Antonio Gutterez.

Mme Page était  le numéro 2 de l’ex- Minustha avant sa nomination à ce poste par le patron de l’ONU qui a mis l’accent sur ses expériences sur le plan  diplomatique et du  développement international.

 

 

Le secrétaire général des Nations Unies réaffirme la volonté de l’ONU de rester aux cotés d’Haiti   dans l’esprit d’un nouveau partenariat.

 Antonio Guterrez annonce l’envoi ce vendredi  d’une mission de haut niveau à Port-au-prince présidée par  le  secrétaire général- adjoint Amina Mohamed et l’ envoyée spéciale pour Haiti Josette Sheeran .

 

 

 

 

Des parlementaires américains démocrates et républicains de la Floride  ont introduit un projet de loi au Congrès portant sur l’octroi du statut de résident permanent aux Haïtiens , Salvadoriens ,  Honduriens et  Nicaraguayens qui sont arrivés aux Etats- unis avant le 13 janvier 2011.

Selon les parlementaires américains  ces réfugiés  qui sont menacés d’expulsion sont devenus essentiels pour la Floride et contribuent à l’économie et la culture locale.

 

 

 

Interpellation par le Parquet de Port-au-Prince de l’administrateur du  comptable en chef du ministère de l’Intérieur et des employés du bureau de change UCO pour corruption présumée.

Ils seraient impliqués dans un dossier de fraude au ministère de l’Intérieur et des collectivités territoriales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

e

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *