Friday, November 24, 2017
Home > Actualités > L’électricité partiellement rétablie dans la ville des Cayes

L’électricité partiellement rétablie dans la ville des Cayes

Après environ trois semaines d’absence totale d’électricité dans la troisième ville du pays suite au passage de l’ouragan Matthew, l’EDH a enfin rétabli partiellement l’électricité dans les zones de la ville des Cayes les moins touchées par le sinistre. Les départs 1 et 2 du circuit de l’Electricité d’Haïti ont été respectivement réalimentés depuis le samedi 15 et le mardi 18 octobre 2016.

Le bureau de l’EDH dans la ville des Cayes n’a pas chômé depuis le passage de l’ouragan Matthew causant des dommages catastrophiques à l’institution dans le Sud. Quelques jours après l’ouragan dévastateur, les responsables de ladite institution se sont mis en campagne pour évaluer et réparer les dégâts du sinistre. Ainsi ont-ils promis à la population de rétablir la situation au plus vite. Promesse enfin tenue, le courant électrique est rétabli dans une bonne partie de la communauté. Les départs 1 et 2, selon la répartition du circuit élaboré par le centre semi-autonome des Cayes, ont été électrifiés en début de semaine.

La population s’est réjouie de la résolution du problème d’électricité qui, a-t-elle cru, allait perdurer. Elle estime que c’est une bonne nouvelle. Car voilà trois semaines qu’elle fonctionnait dans le noir, prenait les boissons généralement chaudes et que le prix des produits avait déjà augmenté. Alors qu’avant le passage de l’ouragan on pouvait acheter quatre sachets d’eau pour 10 gourdes, après Matthew, on n’a droit qu’à trois pour le même coût. Les bouteilles de boisson qui se vendaient à 20 gourdes sont passées à 25 ou 30 gourdes selon la zone.

 Et celles qui se vendaient à 25 gourdes ont atteint 35 gourdes. Avec le rétablissement du courant électrique, les habitants espèrent que la situation va s’améliorer et que le prix des produits va baisser considérablement.

Toutefois, une autre partie de la population constituant le départ 3 selon la répartition des lignes électriques de l’EDH est encore dans le noir. Ce départ qui relie la ville des Cayes et la zone côtière est loin de pouvoir être réhabilité, affirme le responsable de communication du centre semi-autonome des Cayes, Jean Évens Clovis. Ce dernier déclare que les dommages sont de taille dans le départ 3 : la majorité des pylônes électriques sont tombés, allongés à même le sol, d’autres sont cassés ; les câbles électriques ont été sectionnés ou arrachés et des transformateurs abîmés. Considérant que le sol, en grande partie marécageux, est encore humide, Clovis Jean Évens a fait savoir que l’EDH n’envisage pas une réparation dans l’immédiat. Il précise que le sol doit être un peu sec pour effectuer quelques travaux de réparation sur la ligne électrique menant à Port- Salut. Cependant le chargé de communication du bureau de l’EDH dans la 3e ville du pays promet des travaux de réparation dans les lignes secondaires avant même de passer à la ligne principale du départ 3. le temps que le sol se raffermisse.

Par ailleurs, M. Clovis explique que le centre semi-autonome des Cayes ne peut alimenter les zones dont le courant électrique est déjà rétabli que pendant quelques heures, le soir. Il parle d’une gestion de carburant que font les responsables en vue d’éviter que la ville connaisse dans les jours à venir une carence en électricité pour cause d’approvisionnement. Dans la même veine, le responsable de communication déplore la lenteur des autorités gouvernementales qui, at- il dit, ne renouvellent pas à temps le stock de carburant du bureau de l’EDH dans le Sud. Le responsable affirme que généralement le gouvernement attend que le stock soit épuisé et que la population s’active pour démarrer les processus de renouvellement de stock de carburant.

En dépit de tout, avec les travaux de déblayage et de nettoyage qui se font dans les rues de la ville, l’électricité qui est rétablie dans quelques quartiers, les activités scolaires qui ont repris considérablement dans certaines écoles et l’aide humanitaire qui arrive quelque peu, cela laisse croire que l’espoir est à nos portes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *