Home > Actualités > Le président de la République entame les consultations

Le président de la République entame les consultations

Dans l’objectif de doter le pays d’un nouveau gouvernement, le président de la République, Jovenel Moïse, a déjà entamé les consultations. En ce sens, une correspondance a été adressée aux présidents des deux chambres le mercredi 8 février, et une première rencontre a été tenue le soir même, selon ce qu’a fait savoir le deuxième secrétaire de la chambre des députés, Hermano Exinor.

Étant donné qu’aucun parti politique ne dispose d’une majorité au niveau du Parlement, le président de la République doit pouvoir composer avec les présidents des deux chambres qui sont censés être chefs des majorités (au Sénat et à la Chambre des députés). Le président Jovenel Moïse s’est inscrit dans cette démarche au regard de l’article 137 de la Constitution qui stipule que « le président de la République choisit un Premier ministre parmi les membres du parti ayant la majorité au Parlement. À défaut de cette majorité, le président de la République choisit son Premier ministre en consultation avec le président du Sénat et celui de la Chambre des députés. Dans les deux cas, le choix doit être ratifié par le Parlement ».

Dans la soirée du mercredi 8 février, le président de la République s’est, dans cette perspective, entretenu avec les présidents des deux branches du Parlement. Cholzer Chancy et Youri Latortue, deux hommes du parti politique AAA, respectivement président de la Chambre des députés et du Sénat. Selon les propos du deuxième secrétaire de la Chambre des députés qui avait pris part à cette rencontre, rien de concret n’a été arrêté. Il était tout simplement question de définir le profil du futur Premier ministre. Ce dernier doit être une personne honnête, crédible et un rassembleur, a fait savoir le député de la Chapelle, Hermano Exinor.

Au niveau de la Chambre des députés, dit-il, les blocs politiques se sont entendus sur le profil de celui qui devra succéder à Enex Jean-Charles à la Primature, mais ne font pas d’autres exigences en termes de partage de responsabilités. Par rapport aux noms qui circulent sur les réseaux sociaux comme «premierministrables », le député Exinor croit que cela reste toujours dans le cadre de rumeur, puisqu’aucun nom n’est encore officiel.

Le député de Moron Chambellan, Jean Benoit Laguerre, porteparole du bloc GPS (Groupe parlementaire pour la stabilité) dit entendre comme tout le monde les noms d’Olivier Barreau, de Gabriel Fortuné et celui du président de la Chambre des députés, Cholzer Chancy. Indépendamment du personnage, le député se dit surtout intéressé par le profil de la personne qui doit être un rassembleur doté d’une certaine notoriété dans le milieu politique et qui connait bien les rouages de l’administration publique haïtienne. Car, faitil savoir, le prochain Premier ministre doit pouvoir être en mesure de réconcilier la nation haïtienne divisée par une période électorale longue et agitée.

Tout comme les députés, le président du Sénat croit que la rencontre du mercredi soir visait à débroussailler le terrain. Les consultations vont commencer véritablement puisque le Premier ministre en poste a présenté sa démission au président de la République, a souligné le président du Grand-Corps, Youri Latortue, à l’issue d’une tentative de séance ratée pour faute de quorum.

Dans cette lignée le Premier ministre Enex Jean-Charles a présenté ce mercredi sa démission au président de la République avec copie conforme aux présidents des deux branches du Parlement. Dans cette lettre, le Premier ministre démissionnaire a expliqué qu’il s’agit d’une démission de courtoisie survenue avec l’accession de Jovenel Moïse à la magistrature suprême de l’État. Enex Jean-Charles a estimé que son gouvernement a répondu fidèlement à ses missions essentielles qui consistaient à rétablir la paix des rues et à organiser des élections honnêtes, crédibles et transparentes conformément à l’accord du 5 février pour la continuité institutionnelle.

 

Lenational

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *