mercredi, décembre 19, 2018
Home > Actualités > Le nouveau procès de Clifford Brandt mis en continuation

Le nouveau procès de Clifford Brandt mis en continuation

Entamé depuis environ un mois, le nouveau procès de Clifford Brandt et consorts suit sa cour au tribunal civil des Gonaïves. L’affaire a été entendue consécutivement le mardi 4 et le mercredi 5 décembre. Mardi, le doyen du tribunal criminel, Me Denis Pierre Michel a mis l’audience en continuation en raison d’un manque de temps. Alors que, le mercredi, par un avant dire droit, le doyen du tribunal a décidé de renvoyer le dossier à la huitaine.

Cette décision a été prise dans l’idée de permettre à la partie civile d’avoir le temps d’assigner l’ensemble des témoins pour la poursuite du dossier en bonne et due forme. Entre-temps, les accusés Clifford Brandt, Ricot Pierre-Val et Carlo Bendel Saint-Fort sont déjà retournés au pénitencier national, à en croire le chef du parquet des Gonaïves.

Depuis mardi, tous les yeux sont rivés sur l’appareil judiciaire des Gonaïves. Tout le monde veut s’informer sur le déroulement du fameux procès de l’homme d’affaires Clifford Brandt et consorts. Beaucoup de gens, dont, élèves, étudiants, juristes ont effectué le déplacement pour assister au déroulement de ce procès tant attendu. La salle d’audience du tribunal a été complètement remplie. L’accès n’a pas été facile. Même pour les journalistes et les avocats. La sécurité était de taille. Des agents de la Police nationale d’Haïti et des soldats de la MINUJUSTH se sont mobilisés à l’intérieur et dans les parages du Palais de justice des Gonaïves, a-t-on constaté.

L’audience du mardi a duré presque toute la journée. La lecture de l’ordonnance de renvoi et de l’acte d’accusation a pris plus de trois heures au greffier du siège alors que l’audience a débuté vers les 11 heures. De même pour la deuxième journée, l’audience a démarré très tard. Et, pour vice de forme dans la procédure, le juge s’est obligé de renvoyer l’affaire. Le procès s’annonce très long, a constaté plus d’un.

Pour le commissaire du gouvernement, Me Sérard Gasius, le procès suit son cours normal. Le chef de la poursuite promet de prendre le temps qu’il faut et les mesures nécessaires pour éviter une éventuelle annulation du jugement. Entre-temps, il va prendre toutes dispositions pour signifier tous les témoins conformément à la demande du juge.

Interrogé en marge de l’audience, l’un des défenseurs de l’homme d’affaires Clifford Brandt et consorts, Me Nickenson Nathan dit satisfaire du déroulement de l’audience. Selon lui, le doyen du siège se montre jusqu’ici à la hauteur. Toutefois, l’homme de loi demande au chef de la poursuite de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de notifier tous les témoins pour qu’ils puissent être présents lors de la prochaine audience.

Lenational