Actualités Politique RFM

Le ministre Hervé Denis tend la main à la communauté internationale

Le Conseil permanent de l’Organisation des États américains (OEA) a organisé sa première session ordinaire le 24 janvier pour l’année 2018. Au cours de cette assemblée spéciale, le ministre Hervé Denis a eu l’occasion de prendre la parole par-devant l’assemblée pour parler du « Livre blanc de la Défense »

Le ministre Hervé Denis poursuit sa quête. Dans son discours de circonstance, le ministre a fait état de la relation d’Haïti avec l’OEA et du rôle capital joué par la Junte interaméricaine de Défense dans l’appui au gouvernement haïtien pour la conception d’une stratégie de sécurité et de défense.

« J’ai sollicité votre indulgence en vue de m’adresser à votre assemblée dans le cadre de la toute première session du Conseil permanent de l’OEA pour l’année 2018, non pas dans l’optique de vous parler des problèmes de mon pays, mais surtout pour vous entretenir des efforts de solution entrepris par la République d’Haïti, avec l’appui indéfectible de nos partenaires et amis de la région des Amériques. Ainsi, suis-je venu vous parler de solutions, avec l’intime conviction que celles-ci seront d’autant plus efficaces, si nous continuons à les mettre en oeuvre ensemble, avec le ferme appui de tous », a déclaré le ministre dans son discours.

Par ailleurs, le ministre Denis dit vouloir exprimer toute sa reconnaissance, pour l’une des plus belles réalisations faites dans le cadre du partenariat entre la République d’Haïti et cette prestigieuse organisation hémisphérique, à savoir l’élaboration du « Livre blanc sur la Sécurité et la Défense nationale pour le développement économique et social durable d’Haïti.

À en croire le chef de la Défense nationale, ce document (Livre blanc) à la fois stratégique et pédagogique est en effet : « le premier livre blanc sur la sécurité et la Défense en Haïti, le premier Livre blanc à avoir fait de la Sécurité et de la Défense des compléments indispensables au développement durable, le deuxième Livre blanc sur la Sécurité et la Défense dans la Caraïbe, et le 19e dans l’Hémisphère, le premier de la 5e génération de Livre blanc, qui associe l’armée au développement durable ».

Il a en outre présenté au Conseil permanent de l’OEA les principaux aspects importants du livre blanc et surtout vous faire part des grandes initiatives entreprises par le président de la République d’Haïti, Son Excellence Jovenel Moïse, en vue de rendre opératoires les recommandations de cet important document.

«Nous avons rencontré le Conseil des délégués de la JID pour solliciter un appui technique dans l’implémentation des recommandations du Livre blanc. Aujourd’hui, nous sommes venus soumettre nos requêtes à l’appréciation du Conseil permanent, comme nous l’avons fait auprès des pays de la CARICOM », a déclaré M. Hervé Denis dans son discours, précisant que l’avenir de la démocratie haïtienne dépend en grande partie de l’instauration d’un environnement sociopolitique sécuritaire, stable et viable qui passe inéluctablement par l’institutionnalisation d’une armée nationale, hautement professionnelle, isolée de l’arène politique, avec pour mission principale la défense de l’intégrité territoriale, la protection des frontières et la gestion des situations d’urgence post-désastres.

Pour conclure, le ministre de la Défense dit compter sur tous les partenaires et amis d’Haïti pour répondre aux défis de toutes sortes qui nécessitent la constitution d’une force de sécurité et de défense. « Et nous voulons croire que vous saurez toujours nous accompagner dans l’application des solutions à la dimension des enjeux », a-t-il déclaré.

Lenational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *