Actualités RFM Sports

La phrase de Pérez qui n’a pas du tout plu à CR7, Lemar a choisi sa future destination

La phrase qui a irrité Cristiano Ronaldo, le choix de Thomas Lemar ou encore la prochaine demande à venir de Mesut Ozil à Arsenal retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

« Il n’y a pas d’argent »

Depuis une semaine, les rumeurs sur un possible départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid vont bon train dans la presse espagnole. Alors que AS annonçait que la star portugaise voudrait retourner à Manchester United et que la Casa Blanca ne s’y opposerait pas, le journal portugais Record rapporte ce matin pourquoi CR7 n’est plus en odeur de sainteté dans le club double champion d’Europe en titre. Le média explique que Florentino Pérez aurait promis à Ronaldo qu’en cas de victoire en Ligue des champions son salaire serait revalorisé à hauteur de ce que gagne Messi. Après le succès sur la Juventus à Cardiff, le Portugais est donc allé voir son président pour réclamer son dû. Mais Pérez aurait finalement changé d’avis en donnant comme excuse cette phrase à Ronado : « il n’y a pas d’argent ». Une promesse non tenue qui ne passe pas chez la star.

Lemar préfère l’Espagne à l’Angleterre

C’est bien connu, Thomas Lemar est le choix numéro un de Jurgen Klopp pour remplacer Philippe Coutinho, parti au FC Barcelone, sur le front de l’attaque de Liverpool. Mais alors que l’AS Monaco avait ostensiblement augmenté le prix de son meneur de jeu à hauteur de 100 millions d’euros, c’est désormais l’international français lui-même qui aurait freiné les ardeurs du LFC. Selon le Daily Star, alors que les Reds tentaient une nouvelle approche auprès du Français, ils auraient été recalés. Lemar préférerait en effet rejoindre l’Espagne plutôt que la Premier League s’il venait à partir de Monaco. Un bon clin d’œil au FC Barcelone, à l’Atletico Madrid ou au Real Madrid.

Özil veut un nouveau très gros contrat

Alors que Alexis Sanchez va s’engager aujourd’hui pour Manchester United et que Henrik Mkhitaryan va faire le chemin inverse, c’est désormais au tour de Mesut Özil de revenir à la une des médias anglais pour Arsenal. Selon le Sun Sport, l’Allemand, en cas d’arrivée de l’Arménien puis ensuite de Pierre-Emerick Aubameyang, lui aussi proche de Londres, aimerait demander une revalorisation salariale à sa direction. Libre en juin prochain, il demanderait pour rester chez les Gunners un salaire de 226 000 euros par semaine. Un forte somme, mais que Arsenal pourrait accepter sous peine de voir l’international allemand partir libre et ne laisser aucun centime dans les caisses du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *