lundi, août 19, 2019
Home > Actualités > Jovenel Moïse nomme Jean Michel Lapin Premier ministre

Jovenel Moïse nomme Jean Michel Lapin Premier ministre

Tôt, mardi 8 avril, le président de la République a annoncé sur son compte Twitter le choix de Jean Michel Lapin comme Premier ministre. « Suite aux consultations que j’ai eues avec les Présidents de la Chambre des députés et du Sénat de la République, j’ai désigné le citoyen Jean Michel Lapin comme nouveau Premier ministre », a informé Jovenel Moïse.

Le chef de l’Etat a fait ce choix après avoir consulté, samedi dernier, les présidents des deux branches du Parlement.

Jean Michel Lapin se passe de présentation puisqu’il est l’actuel Premier ministre par intérim après le vote de la motion de censure de la Chambre des députés contre Jean-Henry Céant. Ministre de la Culture et de la Communication au moment du vote, Jean-Michel Lapin a lui aussi été censuré par les parlementaires. Jean-Michel Lapin a su gagner la confiance de Jovenel Moïse ces derniers mois grâce à son efficacité et sa capacité à parler à tous les secteurs.

Jovenel Moïse présente Jean Michel Lapin comme quelqu’un d’« honnête » qui a gravi tous les échelons de l’administration publique avant de devenir aujourd’hui Premier ministre par intérim le 21 mars dernier. « De par sa constance, son dévouement et son professionnalisme, il mérite largement la confiance que j’ai placée en lui », avait déclaré le chef de l’État lorsqu’il avait fait choix de Jean Michel Lapin comme Premier ministre a.i.

Dans la courte liste des premiers ministrables, il y avait Marjorie Alexandre Brunache, une avocate militante du barreau de Port-au-Prince. Elle a fait carrière entre la pratique du droit et la diplomatie haïtienne, a occupé le poste de consul général d’Haïti à Boston. Mme Brunache est la fille de l’ancien président provisoire Boniface Alexandre aux côtés de qui elle a géré la transition de 2004 à 2006. Elle est la femme de l’ancien ministre de la Justice sous l’administration de Michel Martelly, Me Michel Brunache.

Jean Gabriel Fortuné, ancien sénateur, actuel maire de la ville des Cayes, est un proche du président de la République. Il a été en décembre dernier mandaté par Jovenel Moïse pour trouver une trêve politique et favoriser un dialogue entre tous les acteurs. Connu pour son franc parler à la limite conflictuel, M. Fortuné a son entrée dans presque tous les milieux. Lavalas dans un premier temps, puis Tèt kale.

Dans une autre liste un peu plus longue, le chef de l’Etat avait aussi des noms comme Rénald Lubérice, secrétaire général du Conseil des ministres ; son chef de cabinet, Nahomme Dorvil, et l’homme d’affaires Charles Jumelle.

 

https://www.lenouvelliste.com/public/article/200285/jovenel-moise-nomme-jean-michel-lapin-premier-ministre