Actualités Politique RFM

Joseph Lambert, nouveau président du Sénat de la République

Un nouveau bureau tient les rênes du Sénat de la République. Au terme d’une élection tenue le mardi 9 janvier, le sénateur du Sud-Est Joseph Lambert est élu président du Grand-Corps. Les autres postes sont occupés respectivement par Pierre François Sildor, vice-président, Dieupie Cherubin, premier secrétaire, Willot Joseph, deuxième secrétaire et Onondieu Louis, questeur.

C’est sans surprise que Joseph Lambert, surnommé l’animal politique, a été élu comme le nouveau président du Sénat de la République. Il a obtenu la majorité des voix des pères conscrits présents lors de cette séance tenue le mardi 9 janvier 2018 au Parlement, au Bicentenaire de Port-au-Prince. Suite à un large consensus, le sénateur du Sud-Est s’était présenté comme candidat unique à ce scrutin où il a engrangé un total de 28 voix pour, soit une abstention et aucune voix contre. Ce faisant, il succède à ce poste son collègue du département de l’Artibonite, Youri Latortue. Ce dernier a été comme lui conseiller de l’ancien président Michel Joseph Martelly tout au long de son mandat de cinq ans.

Pour arriver à cette élection, le bureau d’âge a été constitué de Wilfrid Gélin, de Jean Marie Junior Salomon et d’Antonio Chéramy. Le poste de la vice-présidence du grand corps est tombé dans l’escarcelle de Pierre François Sildor se présentant lui aussi comme candidat unique. Il a recueilli 26 voix pour, trois abstentions et zéro contre. Pour ce qui est de la place de premier secrétaire, c’est le sénateur du Sud-Est, Dieupie Chérubin qui a remporté la palme aux dépens de sa concurrente du Nord, Dieudonne Numa Étienne.

Willot Joseph a gardé sa place comme deuxième secrétaire. Il faut le souligner, il est le seul de l’ancien bureau dirigé par Youri Latortue à être reconduit. Pour ce qui concerne la questure, elle a été remportée par le sénateur Onondieu Louis sans coup férir.

Conformément à la Constitution, rappelons-le, la première session ordinaire de l’année législative au Parlement a été ouverte le deuxième lundi du mois de janvier 2018. Elle a marqué la fin des mandats des présidents des deux branches du Parlement. En ce sens, le Sénat de la République a emboité le pas et devance la Chambre des députés qui ne doit pas tarder à élire, elle aussi, son nouveau président.

Lenational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *