dimanche, août 25, 2019
Home > Actualités > Bilan des opérations policières dans le Sud pour ces trois derniers mois

Bilan des opérations policières dans le Sud pour ces trois derniers mois

La direction départementale Sud de la Police nationale d’Haïti a présenté, le mardi 21 août 2018, un bilan des différentes opérations menées au cours de ces trois derniers mois allant de juin à août. Bilan qui fait état de 16 interpellations, 19 blessés dans les fêtes champêtres et sans oublier les substances illicites et armes saisies.

Seize interpellations faites, dix-neuf blessés, plusieurs armes et substances narcotiques saisies c’est, en quelque sorte, le bilan des différentes activités et opérations menées par la PNH dans le Sud durant la période estivale (de juin à août 2018). Le directeur départemental Sud de la Police, Mario Aubergiste, en a fait l’annonce dans le cadre d’une conférence de presse tenue au local du commissariat des Cayes ce mardi 21 août 2018.

La PNH n’a pas chômé après le festival de Gelée, a déclaré le directeur départemental de la Police. Ce dernier informe avoir enclenché, depuis le 16 août dernier, une opération dénommée « Okipe beton ». Trois individus ont été interpelés, dont un policier du côté de Coquette, aux Cayes ; des substances similaires à la cocaïne et à la marijuana ont été saisies à Chardonnière et aux Anglais a affirmé le DDS de la Police nationale d’Haïti. Aussi précise-t-il que des interpellations y ont été faites.

Cette même opération « Okipe beton » menée conjointement avec la Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS) et le parquet des Cayes a aussi fait des interpellations le lundi 20 août dernier, du côté de Dexia 4, un quartier de la ville des Cayes. Ce qui entre, selon le directeur départemental de la Police, dans le cadre d’une synergie développée entre les instances pré-évoquées en vue de freiner les actes d’insécurité auxquels le département, la ville des Cayes en particulier, est confronté depuis quelques semaines, soit notamment après les troubles du 6 et 7 juillet 2018.

Aussi faut-il souligner que deux armes standards et plusieurs armes artisanales ont été appréhendées par la Police dans les checkpoints et descentes des lieux s’inscrivant dans le cadre de ces opérations selon ce qu’a fait savoir le DDS de la Police, Mario Aubergiste. Alors que les seize interpellations sont de différentes accusations dont : détention illégale d’armes à feu, braquage, trafic de stupéfiants, a martelé le responsable de la Police dans le Sud.

Un festival de Gelée réussi en termes de sécurité

Par ailleurs, le directeur départemental de la Police dans le Sud, Mario Aubergiste, a aussi présenté un bilan sur les cas enregistrés dans le festival de Gelée. Le directeur affirme avoir recensé 19 cas de blessés, tous par armes blanches et accidents. Et plusieurs arrestations ont été faites, a-t-il poursuivi.

Le directeur de la PNH dans le Sud, Mario Aubergiste, renouvèle la détermination de la Police en vue de mettre hors état de nuire les malfrats qui sèment des troubles dans le département du Sud.

Lenational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.