Actualités Politique RFM

Après les élections des bureaux, le Parlement se remet au travail

Le Sénat de la République et la Chambre des députés étaient tous deux réunis en séance plénière le mardi 16 janvier 2018. Les sénateurs ont mis l’accent sur le travail de la Commission devant aboutir à l’amendement du règlement intérieur du Sénat de la République. Tandis que de l’autre côté, le député de Delmas, Gary Bodeau, a organisé sa première séance en tant que président de la Chambre basse. Quatre blocs politiques sont inscrits avant que la séance ait été mise en continuation.

Après la réalisation des élections pour élire un nouveau bureau, la semaine écoulée au Sénat de la République, les pères conscrits se sont vite remis au travail. Lors d’une séance plénière du mardi 16 janvier 2018, les discussions ont été portées sur le rapport de la commission spéciale chargée d’élaborer le projet d’amendement du règlement intérieur du grand corps. Dans ce document présenté, les sénateurs ont adopté et modifié plusieurs articles lors d’une très longue séance.

L’inscription des blocs politiques

Au cours de la séance plénière de la Chambre des députés, les membres du nouveau bureau que préside le député de Delmas, Gary Bodeau, ont reçu, en conformité aux règlements intérieurs du Parlement, l’inscription de quatre blocs politiques pour cette nouvelle année législative. Le Groupe des parlementaires à l’écoute du peuple (GPEP), Alliance parlementaire pour Haïti (APH), Groupe des parlementaires pour la stabilité (GPS) et le bloc de l’Organisation pour le peuple en lutte (OPL), Vérité et alliés sont les quatre principaux blocs du Parlement.

Alliance parlementaire pour Haïti (APH) demeure toujours le groupe majoritaire à la Chambre des députés. Pour l’instant, ledit groupe compte dans ses rangs soixante et un députés et garde toujours sa position. Il faut souligner que, le bloc Gpeyi n’a pas été inscrit. De ce fait, certains députés ne font partie d’aucun groupe pour l’instant.

Une nouvelle séance pour la formation des commissions

À l’issue des inscriptions des blocs, le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, a dit mettre en continuation cette séance en vue de permettre aux chefs de file des groupes politiques de trouver un consensus avant la formation des différentes commissions. Par ailleurs, il se dit satisfait du dévouement et de la détermination de ses collègues qui lui ont permis de réaliser sa première séance en bonne et due forme. Il a promis aussi de travailler pour que la Chambre des députés soit plus productive.

Pour le président de l’APH, le député de Léogâne Jean Wilson Hyppolite, son groupe a affiché un comportement exemplaire. Lequel comportement qui a permis, selon lui, une augmentation du nombre des députés. De son côté, le président du groupe GPEP qui se réclame de l’opposition démocratique a indiqué que son bloc veillera à ce qu’il y ait un équilibre au niveau de la Chambre des députés, notamment dans les débats

Il faut souligner que, après le bloc Alliance parlementaire pour Haïti, c’est le groupe OPL, Vérité et alliés qui a le plus grand nombre de députés. Pour l’instant, ce bloc compte 17 députés.

Lenational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *