Tuesday, November 21, 2017
Home > Actualités > ALLOCUTION DE S.E. L’AMBASSADEUR HU CHENG HAO À l’OCASSION DE LA 106e FÊTE NATIONALE DE LA RÉPUBLIQUE DE CHINE (TAIWAN)

ALLOCUTION DE S.E. L’AMBASSADEUR HU CHENG HAO À l’OCASSION DE LA 106e FÊTE NATIONALE DE LA RÉPUBLIQUE DE CHINE (TAIWAN)

LE 5 OCTOBRE 2017
HÔTEL EL RANCHO, PETION-VILLE

…,
Medames et Messieurs
Dans 5 jours, ce sera le 106e anniversaire de la fondation de la République de Chine. Je voudrais tout d’abord, au nom du gouvernement de la République de Chine (Taiwan) et du peuple taiwanais, remercier Son Excellence Monsieur … … ainsi que tous les dignitaires et amis qui ont accepté notre invitation à venir célébrer avec nous notre fête nationale.
Il y a 106 ans, le 10 octobre 1911, les martyrs de la révolution se sont soulevés contre l’empire Manchou et ont proclamé la République le 1er janvier 1912. Cette révolution était la manifestation de la volonté du peuple chinois d’inscrire dans le réel ces grandes valeurs universelles qui sont le socle de toutes les grandes civilisations, la raison des grandes luttes de tous les peuples de la planète, ces valeurs qui ont aussi porté le peuple haïtien à réaliser des prouesses à l’orée du 19 ème siècle, ces valeurs que sont la liberté, l’égalité, et la légitimité démocratique.
En 1949, après les évènements qui ont ensanglanté le territoire chinois, la République a été forcée de quitter le continent pour s’installer sur l’île de Taïwan. Il fallait à tout prix sauvegarder la démocratie anéantie en Chine par un communisme totalitaire. Épuisée par la Seconde Guerre mondiale, l’île de Formose était pauvre. Elle a fait face à une menace perpétuelle ce qui a favorisé un régime autoritaire. Mais elle a réussi malgré tout à reconstruire une économie moderne et une démocratie multipartiste.
Mesdames et Messieurs,
Taïwan est devenue une moyenne puissance économique. Avec un volume d’exportation de 280 milliards de dollars US et d’importation de 229 milliards de dollars US, Taiwan est le 17e pays exportateur et le 18e pays importateur selon l’OMC. Son PIB national s’élevant à plus de 528 milliards de dollars US à prix courant, en 2016, il a été classé 22e mondial. Le revenu par habitant atteint 48,100 dollars US par parité de pouvoir d’achat, 30e du monde.
La performance économique a favorisé la consolidation de la démocratie. Le multipartisme a été restauré en 1991, suivi de la première élection directe du Président de la République au suffrage universel en 1996. En 2000, a eu lieu la première alternance au sommet de l’Etat. En 2016, à l’issue d’une élection libre et transparente, Mme TSAI Ing-wen, en réalisant la 3e alternance, devient la première femme Président de la République.
Le nouveau Président et son gouvernement, dès leur installation, ont lancé des programmes de restructuration économique et de réforme sociale sur les axes de « l’innovation, l’emploi et la distribution ». Les efforts seront déployés pour la promotion d’une agglomération dite projet « Silicon Valley Asiatique » destinée à accueillir des start-up et des technologies de pointe, mais aussi pour le développent des industries stratégiques comme la machinerie intelligente, les technologies vertes, la biopharmaceutique et biotechnologie médicale, ainsi que l’industrie de la défense. La nouvelle équipe gouvernementale a également mis l’accent sur une « nouvelle agriculture » et l’économie de recyclage pour rendre le développement plus durable et la société plus juste et plus heureuse.
Au niveau des relations entre les deux rives du détroit de Taïwan, bien que les échanges entre la Chine et Taiwan semblent refroidis depuis ces derniers temps, la paix n’est pas menacée. Le gouvernement taiwanais multiplie des gestes de bonne volonté pour que le dialogue ne soit pas interrompu.
Sur le plan régional, le gouvernement taiwanais maintient sa position pour la préservation de la paix en Mer de Chine Méridionale. Il définit les pays de l’Asie de Sud-Est, l’Inde et ses alliés diplomatiques comme ses partenaires stratégiques. Le gouvernement a favorisé la création d’un consortium pour participer aux megas-projets d’infrastructure.
Medames et Messieurs,
Malgré l’éloignement géographique, Taïwan est toujours proche d’Haïti. Cette année, nous célébrons aussi le 61e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Haïti et Taïwan. Depuis 61 ans, ces relations ont été marquées par une amitié étroite et une coopération fructueuse que l’on peut qualifier de privilégiée.
Dans le secteur de l’agriculture, les projets se succèdent depuis plus de 35 ans. Le « projet de Développement des filières céréalières dans la vallée des Cayes » a produit des résultats convaincants malgré le passage de l’ouragan Matthew l’année dernière. Un nouveau projet prendra le relai pour consolider les acquis, mais surtout pour renforcer significativement la production rizicole et la mécanisation au niveau des associations coopératives locales.
Dans l’Artibonite, le projet « Renforcement des capacités pour la production de semences de riz de qualité » a déjà commencé la production à l’échelle économique des semences de variétés très productrices. En 2017, 1700 tonnes de semences certifiées seront produites et mises à la disposition des planteurs. En 2018, le projet va produire 2000 tonnes de semences certifiées pour satisfaire 45 % des besoins nationaux.
Pour le prochain quinquennat de coopération bilatérale, je signerai bientôt un protocole avec Son Excellence le Ministre Antonio Rodrigue. Par cet acte, mon gouvernement s’engagera à apporter un appui financier et technique aux projets prioritaires du gouvernement haïtien, notamment ceux qui s’inspirent de « la caravane du changement » lancée par Son Excellence Président Jovenel Moïse.
Medames et Messieurs,
Il n’y a pas de vie décente et d’industrie vivante sans l’électricité. Je profite de cette occasion pour porter à votre connaissance qu’une équipe d’experts va effectuer une mission d’étude financée par le gouvernement taïwanais qui a manifesté auprès du gouvernement haïtien son intention de participer aux projets d’énergie d’Haïti, notamment en ce qui concerne les réseaux électriques de la région métropolitaine de Port-au-Prince.
Je voudrais également profiter de cette occasion pour présenter les remerciements les plus sincères de l’équipe de l’Ambassade au Ministère des Affaires étrangères, au Ministère de la Planification et la Coopération externe et à tous les ministères techniques partenaires, à tous nos collaborateurs et à tous nos coopérants. Merci beaucoup pour votre contribution à cette coopération remarquable.
En ce qui concerne l’action humanitaire, l’année dernière, le gouvernement taiwanais a fourni environ 5000 tonnes de riz blanc pour venir en aide à la population vulnérable d’Haïti. Ces riz sont acheminés en Haiti grâce à une participation financière très significative de l’Organisation « Food For the Poor » et celle de la « Tzu-Chi Fundation ». « Food For the Poor » et « Tzu-Chi Foundation » ont aussi déployé leurs réseaux pour la distribution directe de riz aux familles haïtiennes nécessiteuses. Le volume du don de riz s’élève à 6500 tonnes cette année.
Mon gouvernement, toujours dans un esprit de solidarité et de compassion, a également mis 100.000 dollars US à la disposition du gouvernement haïtien après le passage des ouragans Irma et Maria. Nous espérons profondément qu’avec les efforts conjoints de tous, la population haïtienne pourra surmonter les difficultés et reprendre une vie normale le plus tôt possible.
Medames et Messieurs,
Comme Haïti, Taïwan n’a pas beaucoup de ressources naturelles. C’est grâce à des ressources humaines de qualité qu’il a pu réaliser cette performance économique. On a beaucoup investi dans l’éducation et la formation professionnelle. L’éducation, c’est la clé au succès, tant pour les Taïwanais que pour les Haïtiens.
Il y a quelques semaines, une vingtaine d’étudiants haïtiens sont partis à Taïwan poursuivre leurs études supérieures grâce au programme de bourse du gouvernement de Taiwan. Ils ont déjà pris des cours de langue chinoise avec une enseignante mise à la disposition des établissements haïtiens depuis octobre 2015. À leur départ, ils ont promis au Ministre de l’Éducation et au Ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, ( ici présent, ) de ramener le secret du miracle de Taiwan en Haïti. Je voudrais profiter de cette occasion pour renouveler encore une fois l’engagement de Taïwan à accueillir plus de boursiers haïtiens pour les années à venir.
Mesdames, Messieurs,
Depuis des années, le secteur de textile mondial est en train de se relocaliser. Haïti est inscrit sur la première page du carnet de voyage des entrepreneurs du secteur. Plusieurs entreprises taïwanaises ont effectué leurs études de prospection en Haïti depuis 2015. Deux sont en train de construire ou d’équiper leurs usines modernes, l’une à Caracol et l’autre à Lafito. Beaucoup d’autres vont suivre. Ces entreprises sont attirées par les avantages commerciaux octroyés par la loi HOPE, la proximité du marché américain, mais aussi l’abondance de main-d’œuvre haïtienne. Je suis convaincu qu’il y aura de plus en plus d’entreprises taiwanaises à venir installer leurs unités de production et créer ainsi des emplois en Haïti.
Mesdames, Messieurs,
Taiwan a toujours bénéficié d’un appui sans faille du Gouvernement de la République d’Haïti sur la scène internationale, notamment en ce qui concerne notre participation à l’ONU, à l’OMS, à l’OACI, et à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.
Il y a quelques jours, le 21 septembre 2017, Son Excellence Monsieur le Président Jovenel Moïse a fait une allocution remarquable à la tribune de la 72e session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Il a présenté son plan et ses stratégies du développement national. Il a plaidé pour les immigrants et les victimes de choléra. Il a aussi encouragé la communauté internationale à tenir compte des aspirations de Taiwan, qui veut contribuer davantage au rapprochement entre les peuples et les nations.
Je voudrais présenter, au nom de mon gouvernement et du peuple taiwanais, notre gratitude à son Excellence Monsieur le Président Jovenel Moïse, au Gouvernement de Son Excellence Jack Guy Lafontant, dont le Ministre des Affaires étrangères Antonio Rodrigue, à Vous, et surtout au Peuple haïtien.
Après avoir traversé une période difficile, Haïti est en train de regagner la voie de la stabilité et de développement. Je salue le courage du peuple et la détermination du gouvernement haïtien. Je souhaite le succès au Président de la République, au Premier Ministre et aux membres du gouvernement, aux présidents et membres des deux chambres du parlement, et à toutes les Haïtiennes et à tous Haïtiens. Je souhaite la paix et la prospérité à la nation haïtienne.
Vivre la Démocratie.

Vivre l’amitié entre la République de Chine et la République d’Haïti.
Je vous remercie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *