Saturday, September 23, 2017
Home > Actualités > 16 novembre, date retenue pour le « Gala des champions »

16 novembre, date retenue pour le « Gala des champions »

Le 16 novembre prochain au Karibe Convention Center, le fils de Cité Soleil Évens Pierre et Azea Augustama mettront en jeu leur ceinture lors d’une grande soirée de boxe baptisée « Gala des champions » où l’attraction sera Mélissa St-Vil, championne du monde IBU super plume et WBC Silver.

Après avoir conservé son titre de champion du WBA Fedelatin des poids légers en mai dernier face au Mexicain Jesus Cruz Bibiano, le fils de Cité Soleil Évens Pierre mettra en jeu sa ceinture le 16 novembre prochain au Karibe Convention Center face à un boxeur à déterminer, selon ce qu’a déclaré Sealy Rodriguez Métellus, responsable de communication de Boxe internationale .

« Depuis le mois d’août, Évens devrait mettre en jeu sa ceinture, mais il y avait des contraintes, c’est pourquoi il sera sur le ring en novembre prochain. Le promoteur de “Boxe internationale” Jacques Deschamps Fils est en train de finaliser les préparatifs avant de divulguer le nom de l’adversaire du champion haïtien. Mais ce qui est sûr, les amants du noble art seront satisfaits de cette soirée », a déclaré Sealy Rodriguez Métellus. D’après une source confidentielle, l’adversaire du fils de Cité Soleil sera un Mexicain. À noter qu’Évens Pierre est classé 5e mondial et qu’il se prépare depuis trois semaines en terre voisine.

Contacté sur sa page Facebook, le fils de Cité Soleil a déclaré qu’il travaille très dur à l’entraînement afin d’être prêt pour ce grand rendez-vous. Son objectif pour l’année à venir, dit-il, est de disputer un combat mondial devant son public. « Je me prépare pour affronter mon adversaire. Je dois gagner ce duel pour ouvrir la porte d’un combat mondial. Je veux participer à un combat que le monde verra. Je veux rencontrer cet adversaire en Haïti devant tous mes fans. Parce que mon rêve est de devenir un modèle pour les enfants oubliés et maltraités de ce pays. Je veux démontrer à la jeunesse de mon pays qu’ils peuvent chercher la voie qui conduit au succès », a fait savoir le champion haïtien qui demande aux futurs dirigeants de ce pays de donner le sport une place importante dans leur plan quinquennal.

 « Je suis ce que je suis aujourd’hui grâce au sport. Si Pierre Eddy Daniel et Henri Deschamps Fils ne m’avaient pas encadré, je ne serais pas qui je suis aujourd’hui et peut être même que je serais dangereux pour la société. C’est pourquoi je demanderai au prochain président du pays de donner au sport une place importante dans son programme pour ses cinq années de gouvernance à venir afin d’aider la jeunesse à se démarquer de la délinquance juvénile et de la violence. Si on veut, on peut utiliser la boxe dans les zones défavorisées pour canaliser la violence des enfants vers quelque chose de positif qui peut sauver des vies », a-t-il souhaité.

Azea Augustama sera présent

Le champion Fedelatin milourd, classé 14e mondial, Azea Augustama qui n’avait pas défendu sa ceinture en mai dernier face au Dominicain, Wilmer Mejia à cause d’un problème intestinal, mettra son titre également en jeu lors du gala du 16 novembre. Contacté sur sa page Instagram, le boxeur haïtien a assuré ses fans qu’il sera présent et qu’il prendra toutes les précautions pour qu’il soit en parfaite santé afin de défendre son titre en présence de n’importante quel adversaire.

Melissa St-Vil promet de faire vibrer la salle

À part ces deux combats, les amants de ce noble art auront l’occasion d’assister pour la première fois à un combat féminin que sera livré l’Haitiano-américaine Mélissa St- Vil, championne du monde IBU super plume et WBC Silver. « Je suis fière de venir en Haïti pour combattre. Je vous assure que je vais voler la vedette à Évens ce jour-là. Je promets de vibrer la salle. Les amants du noble art pourront voir pourquoi on m’appelle little Miss Tyson. Quelle que soit l’adversaire, je lui dis déjà que je vais la démolir sur le ring», a prévenu la championne haitianoaméricaine qui aime manger des plats nationaux comme maïsmoulu associé aux légumes.

Des combats amateurs en perspective ?

Afin de permettre aux boxeurs amateurs haïtiens d’acquérir des expériences, plus d’un pense que le promoteur Jacques Deschamps Fils et la Fédération haïtienne de boxeur amateur devraient organiser en lever de rideau de la soirée « Gala des champions » des combats amateurs comme ce fut le cas en mai 2016.

À part tous ces champions, Sealy Rodriguez Métellus a également annoncé la présence du Mexicain Juan Carlos Salgado, deux fois ancien champion du monde.

Gérald Bordes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *